Le sélectionneur des Diables Rouges Roberto Martinez a annoncé ce vendredi midi à Tubize sa sélection de 27 joueurs pour les deux dernières rencontres des qualifications au Mondial 2018. L'Espagnol n'a pas repris le milieu Radja Nainggolan pour les matches en Bosnie-Herzégovine (samedi 7 octobre) et contre Chypre à Bruxelles (mardi 10 octobre).

L'Espagnol a brièvement expliqué son choix, expliquant qu'il voulait "travailler dans la continuité" et qu'il prenait les "meilleures décisions pour l'équipe". La Belgique, déjà assurée de participer au Mondial depuis sa victoire en Grèce début septembre (1-2), doit remporter ces deux matches dans l'optique du tirage au sort de la Coupe du monde. Hormis la Russie, pays organisateur, les sept autres têtes de série seront désignées sur base du classement FIFA. La Belgique occupe actuellement la cinquième position.

Concernant l'absence, prolongée, de Radja Nainggolan du groupe, le sélectionneur fédéral a indiqué que le médian de la Roma faisait toujours partie du noyau élargi de "40-45 joueurs". "C'est une décision purement footballistique", a justifié Martinez.

"J'ai opté pour la continuité. Nous avons disputé deux bons matches au début de la saison. Tactiquement, nous avons trouvé la manière de jouer. C'est une décision purement footballistique. Nous sommes qualifiés, c'est important de continuer avec la même équipe. Nous avons deux rencontres à gagner pour être tête de série au Mondial, c'est important de poursuivre avec le même noyau. Ce n'est pas le moment de faire des changements ou d'expérimenter."

C'est la deuxième exclusion consécutive du médian de la Roma. "Je dois faire les meilleurs choix pour l'équipe. Et je pense qu'il y a d'autres joueurs qui performent mieux à sa place en équipe nationale. On essaye de dramatiser une situation qui n'existe pas. Cette équipe est la première à s'être qualifiée en Europe pour le Mondial, c'est que ça marche."

Martinez ne ferme pas définitivement la porte à Nainggolan. "Radja fait partie de la cinquantaine de joueurs que nous suivons. Mais c'est vrai, tactiquement j'ai constaté que les rencontres qu'il a jouées étaient parfois compliquées", a encore expliqué le sélectionneur national.

Malgré la qualification déjà assurée, Martinez n'a pas appelé de nouveaux joueurs. "Ces deux rencontres font toujours partie de la campagne qualificative. Il y a deux-trois joueurs qui m'ont impressionnés, mais je ne veux pas effectuer de changements maintenant. Nous voulons gagner ces deux rencontres pour être tête de série. La préparation commencera avec les rencontres amicales en novembre (contre le Mexique et le Japon)", a expliqué Martinez.

La sélection

Gardiens (4): Koen Casteels (Wolfsburg/All), Thibaut Courtois (Chelsea/Ang), Simon Mignolet (Liverpool/Ang), Matz Sels (Anderlecht)

Défenseurs (9): Toby Alderweireld (Tottenham/Ang), Dedryck Boyata (Celtic Glasgow/Eco), Laurent Ciman (Montréal Impact/Can), Leander Dendoncker (Anderlecht), Vincent Kompany (Manchester City/Ang), Jordan Lukaku (Lazio Roma/Ita), Thomas Meunier (PSG/Fra), Thomas Vermaelen (FC Barcelona/Esp), Jan Vertonghen (Tottenham Hotspur/Ang)

Milieux (6): Nacer Chadli (West Bromwich/Ang), Kevin De Bruyne (Manchester City/Ang), Steven Defour (Burnley/Ang), Marouane Fellaini (Manchester United/Ang), Youri Tielemans (AS Monaco/Fra), Axel Witsel (Tianjin Quanjian/Chn)

Attaquants (8): Michy Batshuayi (Chelsea/Ang), Yannick Carrasco (Atlético Madrid/Esp), Eden Hazard (Chelsea/Ang), Thorgan Hazard (Borussia Mönchengladbach/All), Romelu Lukaku (Manchester United/Ang), Dries Mertens (Napoli/Ita), Kevin Mirallas (Everton/Ang), Divock Origi (Wolfsburg/All)


Espoirs: Johan Walem se passe de Charly Musonda et sélectionne 23 joueurs contre la Suède et Chypre

Johan Walem a sélectionné 23 joueurs en vue des matches de qualification de l'Euro espoirs contre la Suède (6 octobre à Louvain) et Chypre (10 octobre à Larnaca). Le sélectionneur des U21 n'a pas repris Charly Musonda, qui avait renoncé au précédent rassemblement.

"Je fais confiance au groupe qui m'a donné satisfaction", a commenté brièvement Johan Walem. Lors du dernier rassemblement, en septembre, Musonda, pourtant sélectionné, n'avait pas rejoint l'équipe afin de "régler sa situation avec Chelsea".

La Belgique figure dans le groupe 6, qui comprend également la Hongrie, la Turquie et Malte. Les jeunes Diables Rouges comptent 4 points après une victoire sur Malte (2-1) et un partage à domicile contre la Turquie (0-0).

L'Euro U21 se jouera en juin 2019 en Italie (qualifiée d'office) et à Saint-Marin (qui joue les qualifications). Les neuf vainqueurs de groupes seront qualifiés et les quatre meilleurs deuxième joueront des barrages pour les deux derniers tickets disponibles.

La sélection:

Gardiens: Arnaud Bodart (Standard), Nordin Jackers (Genk), Jens Teunckens (Club Bruges)

Défenseurs: Elias Cobbaut (FC Malines), Dion Cools (Club Bruges), Casper De Norre (Saint-Trond), Thibault De Smet (La Gantoise), Wout Faes (Excelsior Rotterdam/P-B), Senna Miangue (Cagliari/Ita), Samy Mmaee (MVV Maastricht/P-B), Jordi Vanlerberghe (Club Bruges)

Milieux de terrain: Samuel Bastien (Chievo/Ita), Alexis De Sart (Saint-Trond), Bryan Heynen (Genk), Orel Mangala (Stuttgart/All), Aristote Nkaka (Mouscron), Stephane Omeonga (Genoa/Ita)

Attaquants: Nany Dimata (Wolfsburg/All), Aaron Leya Iseka (Zulte Waregem), Dodi Lukebakio (Charleroi), Ryan Mmaee (Waasland-Beveren), Isaac Mbenza (Montpellier/Fra), Siebe Schrijvers (Genk)