L'information a été révélée par le manager gantois Michel Louwagie, sur radio Vivacité, rapporte Het Laatste Nieuws, mardi. Le club gantois, qui a encore un contrat de deux ans avec l'ancien mentor du Standard, n'entend pourtant pas perdre son entraîneur.

"Le président De Witte et moi avons discuté avec Preud'homme, parce que nous savons qu'il n'est pas insensible à ce poste", a déclaré Louwagie. "Mais pour nous, Preud'homme ne peut pas partir. Nous voulons poursuivre notre projet de trois ans avec lui. Les millions que son départ pour l'Union belge apporteraient éventuellement, nous n'en avons pas besoin" a précisé Michel Louwagie.

Michel Preud'homme a déjà travaillé à l'Union belge en tant que président de la commission technique avant de rejoindre en 2006 le Standard qu'il a conduit en 2008 en tant qu'entraîneur à son premier titre de champion de Belgique depuis 25 ans. Il a ensuite signé un contrat de trois ans avec La Gantoise.