Roberto Martinez réalisera au moins deux changements par rapport au match de jeudi face à l’Espagne.

Nous n’étions pas supposés le voir mais nous avons pu observer tout l’entraînement des Diables Rouges ce dimanche matin.

La session ne payait pas de mine au début : petit échauffement, exercice de passes, travail en toro à trois avec un assistant (ce qui a valu un passage de marque avec Lukaku, De Bruyne, Hazard et Thierry Henry jouant ensemble).

L’entraînement, donné sous une pluie battante, a finalement révélé bien plus de choses que prévu au sujet de l’approche tactique de Roberto Martinez pour la rencontre de ce mardi face à Chypre.

Analyse d’un onze qui pourrait voir entre deux et trois changements par rapport à la défaite face à l’Espagne.

Vertonghen à gauche

Jordan Lukaku est le grand perdant de la rencontre de jeudi. Le jeune latéral gauche n’a pas du tout convaincu Roberto Martinez et la décision du sélectionneur semble sans appel : il sera sur le banc face à Chypre.

Le joueur de la Lazio ne se trouvait jamais, ce dimanche, dans l’équipe de base lors des exercices à 11 contre 11. La ligne arrière paraissait clairement définie : Meunier-Alderweireld-Vermaelen-Vertonghen.

Le retour de Thomas Vermaelen, légèrement blessé en fin de semaine, repousse Lukaku sur le banc et Jan Vertonghen sur le côté gauche. De quoi reformer la défense qui avait le plus convaincu à l’Euro.

Un duel aux côtés de Radja

Radja Nainggolan n’a jamais quitté son rôle de médian dans l’équipe-type de la session de dimanche. À ses côtés, par contre, deux joueurs ont été testés : Marouane Fellaini et Axel Witsel.

Il est, à l’heure actuelle, impossible de définir qui du calme de Witsel ou de la puissance de Fellaini aura le dessus. D’autant plus que Roberto Martinez s’est entretenu avec le duo Nainggolan-Fellaini puis avec Witsel seul en fin de séance.

De Bruyne maintenu

Le travail s’est déroulé en 4-2-3-1 avec une ligne claire derrière l’attaquant de pointe.

Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Yannick Carrasco y étaient alignés. Un signal qui laisse penser que malgré un match plus compliqué, surtout pour Kevin De Bruyne, le trio de techniciens sera reconduit pour tenter de vaincre Chypre.

Romelu Lukaku, l’homme en forme

Divock Origi laissera sa place à Romelu Lukaku. C’est presque une certitude tant l’attaquant d’Everton rayonne aux entraînements. En fin de séance, il a été inscrire un but du plat du pied droit après un passement de jambe tout en rapidité.

S’il dit ne pas être en forme, il est l’arme la plus aiguisée de Roberto Martinez en pointe de l’attaque.

Des petites corrections

Le coach espagnol a également profité de ce premier véritable entraînement (ceux de vendredi et samedi étant plus axés sur la récupération) pour peaufiner quelques détails.

Le pressing haut qu’il souhaite appliquer (surtout contre les plus petites équipes) a été bossé par une équipe A qui allait récupérer le ballon très près du rectangle adverse. Les phases arrêtées ont été répétées et les relances de Thibaut Courtois analysées. De quoi éviter un faux pas ce mardi.