Diables Rouges: un appel au public (VIDEOS)

Football

Yves Taildeman

Publié le - Mis à jour le

Diables Rouges: un appel au public (VIDEOS)
© Photonews

Georges Leekens et les Diables Rouges sont dans le "winning mood". Ses trois premiers points en match officiel ont donné le moral au sélectionneur fédéral pour vaincre l’Autriche. "Mais pour cela, il faudra le soutien du public belge", disait-il, hier, à sa conférence de presse au Stade Fallon du White Woluwe. "Je compte sur vous. Venez tous voir le match. Ce sera un enfer."

Leekens se plaît à manier l’emphase, comme quand il décrivait l’importance du match contre l’Autriche. "Pour nous, c’est un match de Coupe du Monde. On va tout faire pour le gagner. Même si on doit monter sur les boules de l’Atomium. La victoire à Astana et le long voyage ont coûté beaucoup d’énergie, mais l’enthousiasme dans le groupe est énorme."

Vincent Kompany en avait donné la meilleure illustration. "Quand nous sommes rentrés, il nous attendait à la réception de l’hôtel pour nous féliciter. C’est un petit élément qui démontre combien l’ambiance est bonne. Mais pour faire passer le message, il faut gagner. C’est ce que nous avons fait. Grâce à des buts d’attaquants. Je suis content que Daniel Van Buyten n’a pas dû marquer."

Toutefois, tout n’était pas parfait : "Soyons satisfaits, mais pas trop satisfaits. J’ai vu la France contre la Roumanie samedi soir. Ça, c’était encore plus costaud. L’Autriche (NdlR : 61e dans le classement de la Fifa, c’est une place avant la Belgique, et 65 places avant le Kazakhstan) est d’un autre niveau que le Kazakhstan, même si des petits matches n’existent plus. Le 1-3 de l’Estonie en Serbie en est le meilleur exemple. Je suis curieux de savoir si l’Autriche viendra avec deux attaquants ou un. Je crois qu’ils seront prudents."

Quel sera donc le dispositif belge concocté par Leekens pour battre l’Autriche ? "Kompany joue", a bien voulu confirmer "Long Couteau". "Il est notre leader. Et il n’est pas pour rien le patron de la défense de Manchester City."

Mais au détriment de qui ? "Que la concurrence joue !", souriait le coach fédéral. "Cela donne de l’appétit. Je n’ai pas de certitudes. Il est clair que Lombaerts est meilleur dans l’axe de la défense. Vermaelen, Vertonghen et Alderweireld également. J’ai une équipe en tête, mais j’attends de voir comment ils digèrent l’entraînement."

Notre pronostic ? Lombaerts vers l’arrière gauche, au détriment de Deschacht. Dans l’entrejeu, Van Damme peut faire une croix sur une place de titulaire. Il n’était pas fameux en possession du ballon. "Pour certains joueurs, deux matches en quatre jours, ce sera trop", dévoilait Leekens

Jan Vertonghen prendra-t-il la place de Jelle ? Le défenseur de l’Ajax était très abattu d’être sur le banc à Astana (voir ci-dessous). "Vertonghen a réagi comme un professionnel. Sa déception est une bonne chose. Cela signifie qu’ils veulent tous jouer." Timmy Simons recevait également un compliment, même si Georges aurait pu choisir un autre mot pour décrire son joueur. "Grâce à ce vieux grognard de Simons, on n’a pas vu le numéro 10 kazakh, leur meilleur joueur."

Et en attaque ? "Vossen m’a étonné, mais aura-t-il récupéré ? Et Lukaku ou Ogunjimi ? Peu importe. J’ai deux options et bientôt trois, puisque De Camargo est presque prêt. Ogunjimi m’a également surpris, par son côté cool et son adaptation facile. Pourtant, il est introverti. Mais il n’est pas le sauveur de la Belgique. Le terrain synthétique n’était pas le truc de Lukaku, mais je maintiens qu’il est un grand monsieur et un grand joueur."

Lukaku titulaire, et Ogunjimi joker ?

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous