Les Diables Rouges ont effectué leur dernier entraînement public vendredi sur le terrain de Westkapelle, près de Knokke-Heist. La séance a débuté avec un bon quart d'heure de retard en raison de la prise du cliché officiel du groupe des Diables pour le Mondial. Les hommes de Marc Wilmots, au complet, se sont ensuite astreints à un entraînement de plus d'une heure, à nouveau devant une assistance très nombreuse.

La plus grande partie de la séance a consisté en un match à onze contre onze, où l'accent fut porté sur une circulation de balle rapide. Sur base de cet exercice, le milieu de terrain de la Belgique samedi contre la Tunisie devait être composé par Steven Defour, Marouane Fellaini et Moussa Dembélé.

"Axel Witsel et Kevin De Bruyne seront mis au repos samedi", a confirmé Wilmots. "Ils sont tous deux en pleine forme alors que d'autres ont encore besoin de rythme pour hausser leur niveau. C'est pourquoi Steven, Marouane et Moussa formeront l'entre-jeu."

Romelu Lukaku ne débutera pas non plus la rencontre et sera remplacé par Divock Origi dans le onze de départ. "Je veux que tous reçoivent du temps de jeu. Divock s'est parfaitement intégré dans le groupe et c'est aussi le moment idéal pour faire souffler Romelu. Il est bien possible qu'il monte dans la dernière demi-heure", a encore précisé le coach, qui a laissé entendre que Kevin Mirallas pouvait s'attendre à entamer le match à droite de l'attaque.

La dernière rencontre de préparation de l'équipe belge avant de s'envoler vers le Brésil débutera à 20h45, dans un Stade Roi Baudouin comble, tous les tickets ayant trouvé acquéreur.


Eden Hazard: "Je comprends que les attentes soient grandes à mon égard"

Eden Hazard est impatient de vivre le Mondial. Les numéro dix des Diables Rouges - et bientôt aussi de Chelsea - a hâte d'atterrir sur le sol brésilien début de semaine prochaine. C'est ce qu'il a confié vendredi à l'issue de son entraînement à Westkapelle.

"La forme est bonne", a exprimé le Brainois. "Je suis vraiment impatient de m'envoler vers le Brésil et de disputer le Mondial", a ajouté celui qui devrait diriger la manœuvre avec le onze de départ, samedi, dans le dernier match de préparation contre la Tunisie. "Je me sens mieux quand je joue plusieurs rencontres consécutives. Le coach le sait. Cela ne fut pas ma meilleur prestation lors du match de dimanche dernier contre la Suède, mais les critiques existeront toujours".

"Je comprends que les attentes des gens soient grandes à mon égard. Mais les critiques ne me dérangent pas vraiment, elles font partie du sport. A Chelsea, je joue beaucoup plus de rencontres et c'est plus facile de m'illustrer. De toute façon, j'essaie toujours de donner le maximum."

Depuis quelques jours, le transfert du joueur belge vers le champion de France du Paris Saint-Germain est évoqué dans la presse, mais Hazard refuse d'aborder le sujet et se contente de confirmer la certitude qu'il aura de recevoir le maillot floqué du chiffre dix à Chelsea. "Ce numéro de maillot m'attire depuis des années et est mon numéro favori. Je l'avais déjà dans le dos à Lille et maintenant aussi en équipe nationale."


Lukaku fait l'éloge de Divock Origi

L'équipe nationale sera privée de sa meilleure gâchette, Romelu Lukaku, samedi lors du match de préparation contre la Tunisie. L'ex-attaquant d'Anderlecht avait marqué trois fois contre le Luxembourg (5-1) et une fois en Suède (0-2) lors des précédentes rencontres.

Lukaku avait fait l'impasse sur l'entraînement de mercredi à cause d'une contracture à la cuisse. "J'ai encore ressenti une petite gêne ce vendredi matin à l'entraînement à Knokke-Heist", avoue-t-il. "Le staff médical ne veut prendre aucun risque. J'aurais personnellement préféré jouer mais ce n'est pas moi qui décide. Le coach entend miser sur la carte de la fraîcheur en ce qui me concerne. Au Brésil on bénéficiera d'ailleurs d'un temps de récupération assez important entre les matches..."

L'absence de Lukaku contre les Aigles de Carthage bénéficie au jeune Lillois Divock Origi. "Un joueur très complet dont je dois franchement reconnaître qu'il m'épate", avoue Lukaku. "Il est incroyablement fort en un contre un, rapide et doté d'une bonne frappe de tir (les qualités mentionnées par Wilmots lorsqu'il a justifié sa sélection, ndlr).

A son retour à Everton, Lukaku y trouvera un nouveau concurrent redoutable en la personne de Diego Costa (ex-Atlético Madrid). "C'est en effet ce que j'ai entendu", confirme-t-il. "Mais on verra cela plus tard. Ce n'est pas mon souci pour le moment. Même si je sais que de nombreux clubs s'intéressent à moi. Mais les Diables Rouges et un bon mondial d'abord. On sera tous gagnants si on joue en équipe..."


Wilmots: "Vital Borkelmans et Mario Innaurato ont prolongé leur contrat"

Le coach adjoint des Diables Rouges Vital Borkelmans et leur préparateur physique Mario Innaurato ont prolongé de quatre ans leur contrat, a annoncé vendredi le coach fédéral Marc Wilmots à l'issue de l'entraînement à Westkapelle vendredi. Wilmots avait révélé lundi lors d'un point de presse à Stockholm qu'il n'avait pas encore signé la prolongation de quatre ans de son contrat. Il avait un accord verbal mais il n'était pas encore été confirmé par écrit. Il souhaitait auparavant que les autres membres de son staff prolongent leur bail.

"Vital et Mario ont prolongé hier leur contrat de quatre ans. Erwin (Lemmens, l'entraîneur des gardiens de but) peut aussi prolonger de quatre ans s'il le souhaite", a ajouté Wilmots.

Wilmots a précisé qu'une partie du staff s'envolera dès samedi matin pour le Brésil. "Le cuisinier, deux membres de l'équipe logistique et un membre de l'équipe médicale s'envoleront demain matin pour le Brésil. Ils vont tout préparer."

"A l'issue de l'entraînement dimanche à 10h00 au stade Roi Baudouin, les joueurs seront libres et pourront rentrer chez eux. Je les ai incités à utiliser ce moment en famille pour se reposer avant le voyage vers le Brésil", a encore annoncé Wilmots qui s'envolera avec les Diables Rouges mardi matin par le vol spécial SN2014 de Brussels Airlines à destination de Sao Paulo.