Depuis dimanche, Philippe Collin et Jean-Marie Philips sont à Saint-Petersbourg où ils ont longuement rencontré Dick Advocaat à deux reprises (trois en tout, puisqu’ils l’avaient déjà vu à La Haye). Le Néerlandais devient clairement le favori à la succession de René Vandereycken.

De bonne source, les deux parties sont même très proches d’un accord. "On a eu un très bon entretien, mais les négociations se poursuivent, explique Philippe Collin. On doit se revoir, pas avant la semaine prochaine, pour finaliser quelques détails (NdlR : ce qu’ils régleront par téléphone et mail avant de se revoir, en cas d’accord, pour signer le contrat). Le dossier avance bien, mais Advocaat est un gros morceau. Son palmarès est impressionnant. Est-ce réalisable financièrement ? Ce n’est pas évident, mais l’opportunité existe. Viendrait-il avec des adjoints ? C’est un détail encore inabordés."

Actuellement, le Néerlandais de 61 ans touche quatre millions d’euros par an au Zenit Saint-Petersbourg. Il accepterait de diminuer ses prétentions salariales par six pour devenir sélectionneur de la Belgique. "Il est prêt à faire d’énormes concessions", explique un membre influent de la fédération.

En réalité, Dick Advocaat - qui vit dans la région anversoise lorsqu’il est à proximité de la Belgique - n’a plus besoin d’argent. Il veut simplement continuer à exercer dans le milieu, mais il souhaite surtout se rapprocher de sa famille et alléger son rythme de vie.

Advocaat entamerait son mandat à partir du 1er janvier 2010 dans la mesure où son contrat au Zenit s’achève seulement à la mi-novembre. Et il n’est pas question de cumul.

Franky Vercauteren, sous contrat jusque-là, assurerait l’intérim pour la "Kirin Cup" et les quatre derniers matchs de qualification au Mondial 2010 même si, sauf à la "Kirin Cup" (il joue le 30 avec le Zenit alors que la Belgique joue le 29 et le 31 mai), il viendrait visionner les Diables.

"Va-t-on encore parler à d’autres candidats ? Pas pour le moment. Je vais attendre un peu et faire le point. Si on trouve un arrangement, il commence l’année prochaine. La durée de son contrat porterait sur la campagne de l’Euro 2012 (NdlR : soit jusque novembre 2011 ou juin 2012 selon la qualification ou l’élimination)", termine Philippe Collin.