Herman Van Holsbeeck l’a déjà reconnu : Anderlecht a fait une grosse erreur en laissant filer Dieumerci Mbokani au Standard. Il n’y a qu’à consulter les stats depuis que le buteur est à Sclessin pour en avoir la preuve. En deux ans et demi, Dieu a joué sept fois contre Anderlecht avec le Standard (il n’a pas participé à la Supercoupe remportée 3-1). Résultat : 3 succès, 3 partages et une seule défaite et, surtout, il a profité de ces retrouvailles pour marquer cinq buts contre les Bruxellois. En sept rencontres, Dieumerci Mbokani n’est resté que trois fois muet face au Sporting : lors de son premier retour à Anderlecht le 30 novembre 2007 (0-0); lors du match aller la saison passée à Sclessin (2-1) et lors du test-match retour au Standard (1-0).

Les cinq buts de l’international congolais ont rapporté trois victoires et deux partages. Une fois, malgré un but de Dieumerci Mbokani, le Standard s’est incliné : lors du 4-2 au stade Constant Vanden Stock la saison passée.

Mais ses buts inscrits lors de ces retrouvailles ont aussi rapporté deux titres au Standard ! Il avait inscrit le doublé de la victoire le fameux 20 avril 2008 (2-0) à Sclessin et avait égalisé à Anderlecht la saison passée lors du test-match aller (1-1) pour permettre au Standard de prendre une sérieuse option sur un deuxième sacre consécutif. De quoi donner encore plus de regrets aux dirigeants anderlechtois Mais pas de quoi susciter un sentiment de revanche dans le chef de l’attaquant. "Je ne joue pas avec un sentiment de revanche. Je suis simplement déterminé à marquer. Chaque fois que l’occasion s’est présentée, je voulais être décisif contre Anderlecht." On peut dire qu’il a réussi !