Divock Origi a été préféré à Christian Benteke par Marc Wilmots dimanche contre le Pays de Galles (0-0) en match qualificatif pour l'Euro 2016 (groupe B). "Nous avons manqué d'efficacité", a affirmé l'attaquant à l'issue de la partie.

"Selon moi, nous avons manqué de concentration dans les 25 derniers mètres. Nous pouvions mieux faire que ce que nous avons montré mais ce n'est pas facile de jouer contre des équipes aussi défensives. Désormais, tout le monde nous connaît. Je remarque que les adversaires jouent plus prudemment", a résumé l'attaquant lillois. "Nous avons eu pas mal d'occasions. Parfois le ballon rentre, parfois pas. Tout n'a pas négatif pour autant: je trouve que nous n'avons pas livré un mauvais match face à une équipe solide. Nous avons tenu magnifiquement Gareth Bale hors des débats."

Origi n'était pas satisfait de sa prestation. "Je trouve que je n'ai pas été constant. J'ai alterné les hauts et les bas. J'ai tenté de conserver le ballon pour aider l'équipe. Nous devons écouter les conseils du coach pour nous bonifier."

Après quatre journées, les Diables sont quatrièmes du groupe B avec 5 points, à trois unités du Pays de Galles. La Belgique et Israël ont disputé une rencontre de moins suite au report de leur confrontation prévue en septembre. "Nous avons des joueurs de classe mondiale et je ne me fais pas de souci. Je pense que nous pouvons encore terminer premiers de notre groupe."

Origi a cédé sa place à Dries Mertens, qui a été victime d'une commotion cérébrale. "Nous avons tous eu peur, cela semblait grave. Dommage pour lui, j'espère que tout va rentrer dans l'ordre."

Thibaut Courtois: "C'est une réelle déception"

"Nous voulions les trois points; ce résultat est une réelle déception", a commenté dimanche Thibaut Courtois après le match nul de la Belgique face au Pays de Galles en match qualificatif pour l'Euro 2016 (groupe B).

"Ceci dit, le Pays de Galles est une équipe costaude composée de nombreux joueurs de Premier League. Ils sont venus ici pour prendre un point et ils ont défendu en bloc. Ils ont même été dangereux par Bale et Ramsey. Nous avons également bien défendu: nous leur avons concédé peu de possibilités. Nous avons aussi manqué d'un peu de chance notamment sur la phase qui a vu le ballon heurter le poteau. Dries Mertens a été victime d'un terrible choc. Mais il a repris conscience sur le terrain et a pu faire bouger ses quatre membres."

Pour Nicolas Lombaerts aussi ce résultat a constitué une déception. "Mais le Pays de Galles n'est quand même pas le petit poucet du groupe. Nous devrons donc aller gagner là-bas. Nous allons disputer toutes les rencontres avec l'envie de les remporter. Nous ne pouvons plus laisser filer de points."

Axel Witsel: "Cela n'aura pas d'incidence sur notre qualification"

"Cela n'aura pas d'incidence sur notre qualification. Naturellement, nous ne sommes pas heureux. Ce partage est frustrant", a déclaré dimanche Axel Witsel après le 0-0 contre le Pays de Galles (0-0) en match qualificatif pour l'Euro 2016 (groupe B).

"Nous avons eu de nombreuses occasions surtout en première période. Nous n'avons pas été en mesure de les transformer en but. Selon moi, nous avons joué un match parfait si ce n'est que nous avons oublié de marquer."

"Ce n'est pas une catastrophe", a ajouté Jan Vertonghen. "Nous ne pouvons nous estimer heureux car pour cela, nous aurions dû marquer. Nous voulions terminer l'année avec un 7 sur 9 et nous devons nous contenter d'un 5 sur 9. Mais tout le monde se tient de près et nous recevrons encore pas mal d'occasions de nous mettre en évidence."

Wilmots: "Les équipes présentes au Mondial ont du mal à prendre des points"

Marc Wilmots a vu les Diables rouges disputer une bonne première mi-temps dimanche face au Pays de Galles (0-0) en match qualificatif pour l'Euro-2016 dans le groupe B. Après la pause, l'organisation n'a plus été aussi stricte parce que de nombreux joueurs ont tenté leur chance personnelle.

En première période, l'organisation a été parfaite même si nous avons manqué de chance à la finition. Nous avons tenu Gareth Bale totalement hors de la rencontre. Après la pause, nous avons un peu perdu la tête. Tout le monde s'est porté vers l'avant. Nous avons gaspillé pas mal de possibilités, même s'il nous a manqué un peu de chance. Dans les dix ou quinze dernières minutes, nous n'avons plus été en mesure d'assurer le rythme à cause de la blessure de Dries Mertens et le blocage des Gallois. Je trouve qu'avec six occasions, nous avons eu assez de possibilités pour clôturer positivement le travail. Si nous avions marqué en première période, nous aurions assisté à un autre match", a ajouté Wilmots.

Le sélectionneur a pris la défense de ses joueurs. "Nous avons tout donné. Axel Witsel et Jan Vertonghen ont disputé un excellent match. Axel est un véritable leader au "6". J'ai vu un excellent Eden Hazard en première période mais il s'est effacé après le repos. Sa passe sur laquelle il a fait glisser le ballon derrière le pied d'appui m'a quelque peu dérangé. Marouane Fellaini a brillé dans son rôle de box-to-box. Il a bien surveillé Joe Allen, qui n'attendait que la possibilité de lancer Bale. A 0-1, tout le monde aurait pleuré."

Après quatre journées, la Belgique est quatrième du groupe B avec 5 points, à trois unités du Pays de Galles. Israël, qui reçoit dimanche soir la Bosnie (2 points) à Haifa, et Chypre ont tout deux 6 points. La Belgique et Israël ont disputé une rencontre de moins suite au report de leur confrontation initialement prévue en septembre pour des raisons de sécurité. La prochain rendez-vous est fixé au mois de mars 2015. "Nous avons 5 points sur 9. Toutes les équipes perdent des points mais nous sommes encore en mesure de gagner ce groupe. C'était la dernière rencontre de l'année: nous en avons remporté dix, partagé trois et perdu une seule. C'est pas si mal. Il nous reste encore sept matches. Lors du tirage au sort, j'ai dit que nous pouvions terminer en tête de ce groupe et je persiste. Je vois qu'il y a pas mal de nations ayant participé au Mondial, qui éprouvent des difficultés à prendre des points dans ces qualifications. C'est un peu le cas pour nous aussi."


"Si nous avions pris les trois points, nous aurions volé les Belges"

Le sélectionneur du Pays de Galles, Chris Coleman, s'est dit heureux au terme du match nul (0-0) arraché dimanche face à la Belgique en qualifications pour l'Euro-2016. Grâce à ce point, les Dragons gallois restent leaders du groupe B. "La Belgique a eu les occasions pour gagner le match. Nous devons donc nous estimer heureux avec ce partage", a commenté Chris Coleman.

"Si nous avions pris les trois points, nous aurions volé les Belges. Mes joueurs se sont battus. Ils ont affiché une bonne mentalité. Cela nous a rapporté un point. La Belgique vous fait courir et elle compte des joueurs capables de créer une occasion de but sur n'importe quel mouvement. Nous avons observé le jeu des Belges quand ils sont en possession du ballon. Nous avons travaillé un certain nombre de phases que nous avons bien exécutées en match. Mais quand nous repartions à l'offensive, nous étions souvent précipités", a ajouté Coleman.

"C'est la meilleure Belgique de tous les temps. C'est fantastique de ramener quelque chose de ce déplacement. Comme nous voulons mener cette campagne à bon terme, nous devons prendre des points en déplacement même chez des adversaires comme la Belgique. Il y a un an ou deux, nous aurions perdu mais nous avons fait des progrès. La pression est sur nous. Il reste six rencontres à disputer et les autres nations vont vouloir nous accrocher. Nous sommes sur la bonne voie. Nos adversaires nous prennent au sérieux. Nous l'avons encore remarqué cet après-midi. Il n'est pas question de tomber dans l'excès de confiance. Le Pays de Galles est une petite nation, qui a généralement le rôle du challenger. Nous devons encore travailler très dur, si nous voulons nous qualifier pour l'Euro en France."

Chris Coleman est revenu sur le choc entre Dries Mertens et George Williams, qui a valu une blessure à la tête au Belge et la carte jaune au Gallois. "George Williams n'est pas un méchant joueur et je pense que cette carte est exagérée. J'en ai parlé avec Jan Vertonghen. Il m'a dit que Mertens a été victime d'une commotion mais que pour le reste tout est en ordre. Tant mieux, je m'en réjouis."

Les Diables rouges concèdent le nul face au pays de Galles (0-0)

La Belgique n'est pas parvenue à battre le Pays de Galles (0-0) dimanche dans le cadre des éliminatoires (Groupe B) de l'Euro 2016. Au classement, les Diables Rouges (5 points), qui ont disputé trois matches, restent 4e en attendant le résultat d'Israël (6 points) contre la Bosnie (3 points) dimanche à 20h45.

Comme c'est souvent la cas quand ils jouent à domicile, les Diables ont éprouvé pas mal de soucis à concrétiser leur supériorité. Pourtant, la Belgique ne s'est pas contentée de gérer le ballon (63% de possession en première période). Elle s'est créée trois grosses possibilités de but au cours d'un deuxième quart d'heure joué en pleine vitesse. Mais après avoir évité quatre Gallois, Hazard s'est retrouvé bien trop désaxé pour tirer (15e). Ensuite, Chadli n'a pas tiré profit d'un service d'Origi (23e) et Lombaerts a vu sa reprise du gauche heurter le montant alors que le gardien gallois, Hennessey, était battu (26e).

Bien regroupés, les Gallois se sont montrés dangereux sur un coup franc de Bale (15e), qui a obligé Courtois à se détendre.

La seconde période a été plus musclée. A ce jeu-là, malgré 4 cartons jaunes, les Gallois se sont montrés plus à leur aise. Ils ont mis la pression sur l'axe central de la défense belge Lombaerts-Alderweireld. A la 57e, Bale a placé une belle accélération mais son tir est passé à côté.

Pour contrer ce jeu, Wilmots a tablé sur la puissance physique de Benteke (62e) et la vivacité de Mertens (73e). Ces changements n'ont rien donné d'autant que victime d'un choc avec George Williams (85e), Mertens, s'est retrouvé groggy et a dû quitter le terrain sur civière. Son remplaçant, Januzaj a vu son envoi sauvé sur la ligne par Ashley Williams.

La Belgique et le Pays de Galles, toujours leader du groupe, en sont restés à 0 à 0.