Le tribunal du travail de Liège doit statuer le 6 septembre prochain sur la demande de Dominique D'Onofrio qui réclame un préavis de 700.000 euros au Standard de Liège, son ancien employeur, rapporte le groupe SudPresse, samedi.

L'ancien entraîneur des Rouches réclame son préavis de 20 mois de son contrat à durée indéterminée de directeur technique du Standard, et non pas de son contrat d'entraîneur, précise le quotidien liégeois.