DIVISION 3A

RFC Tournai - Francs Borains 2-0

TOURNAI: Willequet, Timmerman, Ebelle-Din, Vanalderweireldt, Desclée, Bourabaa (72e Levêque), Bausier (80e Fedorow), Jahic, Fontaine, Decastro, Benaïssi (86e Mikus).

FRANCS BORAINS: Roisin, Piscedda, Presseaux, R'Guibi (56e Zerra), Rousselet, Gentile, Amaral, Calicchio (80e Ben Seghir), Leblois, El Araïchi, Delavecchia.

ARBITRE: M. Merchi.

AVERTISSEMENTS: Decastro, Benaïssi.

EXCLUSION: 90e El Araïchi.

LES BUTS: 36e Decastro (1-0), 43e Fontaine (2-0).

TOURNAI - Claude Verspaille avait finalement pu aligner la même équipe que la semaine dernière, victorieuse à Maldegem, excepté Bostoen. Ablak Ouafik devait, pour sa part, se passer des services de son capitaine Di Tullio, blessé. Son absence allait se révéler préjudiciable pour les Francs Borains qui n'allaient jamais véritablement entrer dans le match. Après un quart d'heure d'observation, Tournai prenait les échanges à son compte. Les événements allaient se précipiter après la demi-heure de jeu. À la 32e minute, Jahic aurait dû ouvrir la marque mais sa reprise, d'un centre impeccable de Bourabaa, passait à côté de l'objectif. Très complices sur le flanc droit, Bausier et Benaïssi étaient à la base du but d'ouverture. À la 36e minute, d'une subtile déviation, Bausier lançait Benaïssi dont le centre arrivait dans les pieds de Decastro qui fusillait Roisin (1-0). `Il est vrai que l'entente avec Mehdi (NdlR : Benaïssi) est bonne et comme il est très vif, il peut apporter beaucoup offensivement, explique l'attaquant tournaisien. Mais je pense que c'est à l'image de toute l'équipe qui commence à attraper des automatismes. Il faut continuer à travailler dans ce sens afin de confirmer ces bons résultats.´ Auteurs d'une pâle prestation en première mi-temps, les Francs Borains se sont néanmoins ressaisis en seconde période acculant les Sang et Or devant leur but mais sans inquiéter Willequet hormis sur un tir de Rousselet renvoyé par le poteau. `Si le ballon rentre, cela peut être le tournant du match, souligne Ablak Ouafik, l'entraîneur des Francs Borains. Je regrette qu'on ait eu dix minutes de flottement en première période qui nous ont été fatales. Je regrette également de ne pas avoir vu un tir cadré en seconde mi-temps malgré notre domination territoriale. Nous sommes en train de manger notre pain noir. Je ne pense pas que nous avons démérité face à Tournai qui n'est certainement pas la meilleure équipe que nous ayons rencontrée.´

EN BREF

Bernard Allou au White Star (P 1) !

Sur la touche depuis la disparition du matricule 47 cher aux Molenbeekois, Bernard Allou a retrouvé de l'embauche... au White Star. Après Michel Ngonge au Scup Dieleghem Jette, c'est donc un deuxième élément au calibre de la D 1 qui émigre vers une première provinciale dont le niveau devrait en être logiquement plus relevé. Après être passé, entre autres, par le PSG, où il fut formé et avec lequel il participa à la Ligue des Champions, Nottingham et le RWDM plus récemment, Bernard Allou a donc choisi de reprendre du service quelques échelons plus bas. Une décision qui en étonnera plus d'un, lorsque l'on connaît la valeur du joueur français, ainsi que les sollicitations dont il fit l'objet il y a peu de la part de clubs étrangers (Turquie, Suisse, France). Club ambitieux, le White Star semble vouloir placer tous les atouts de son côté afin de poursuivre son ascension vers la promotion. Au White Star, Bernard Allou ne sera cependant pas en terrain inconnu puisqu'il habite Woluwe et retrouvera Charles Simar, ancien administrateur au RWDM.

© Les Sports 2002