Football Eden Hazard a inscrit ses 28e et 29e buts pour les Diables Rouges.

Deux nouveaux buts, des dribbles impossibles et un show de tous les instants, Eden Hazard a une nouvelle fois été largement au-dessus du lot en équipe nationale.

Et comme toujours, il minimisait la qualité de sa prestation. "J’ai juste fait mon job", sourit-il. "On sait bien que je prends mon rôle de capitaine à cœur depuis des années. Mes buts sont anecdotiques et je pense d’ailleurs qu’on aurait pu marquer davantage."

Ne devenez-vous pas toujours plus important pour cette équipe ?

"Non, on parle juste de moi car j’ai marqué deux fois. Tout le monde a fait le job. Vous avez ressenti les absences ? Pas moi !"

En même temps, vous étiez partout sur le terrain…

"Oui, j’ai un peu défendu, j’ai été devant. J’ai pu bouger très librement."

Avec 29 buts, vous dépassez Marc Wilmots !

"Dépasser Marc (Wilmots) c’est bien. Quand il était encore sélectionneur, je lui avais dit que je le dépasserais un jour. Je pense qu’il ne me croyait pas donc je lui fais un petit coucou." (rires)

Et dimanche, ce sera votre 100e match chez les Diables. Quel sentiment cela vous procure-t-il ?

"C’est un beau chiffre. On a de grandes attentes quand on arrive en sélection mais atteindre la barre des 100 c’est un truc qui marque. Je me sens encore jeune et j’en veux beaucoup plus. Peut-être pas 300 mais quand même !"

Ne regrettez-vous pas ne pas la vivre à domicile ?

"J’ai hésité à simuler une blessure pour faire ma 100e à la maison. Mais j’ai trop envie de jouer. On fera comme si ma 101e était ma 100e."

Concernant le match, il n’y avait rien à redire.

"C’était un bon premier match de qualification contre une bonne équipe. On aurait pu marquer plus mais il ne faut pas faire la fine bouche. Si on va à Chypre avec la même mentalité et le même jeu, on gagnera aussi. La route n’est pas toute tracée mais on entame bien la campagne."