Selon les médias espagnols, le Diable va finalement subir une opération de la cheville droite. Une intervention qui devrait avoir lieu ce jeudi, à Dallas, aux Etats-Unis. La durée de son indisponibilité ne sera connue qu'après son opération.

Le verdict est enfin tombé. Selon des informations révélées hier soir par la radio espagnole Onda Cero, et comme l'annonçait la DH dès vendredi dernier, Eden Hazard va bien passer sur le billard et être opéré de la cheville et de la fêlure qu'il a au péroné distal droit. Une option qui a toujours eu la préférence des médecins du Real Madrid. L'intervention chirurgicale devrait avoir lieu, ce jeudi à Dallas, aux Etat-Unis, et le Diable sera accompagné par Niko Mihic, le chef du service médical du Real. Après avoir consulté de nombreux spécialistes, le club madrilène a choisi un chirurgien qui exerce à la clinique The Carrell de Dallas. Une clinique où officie l'un des proches collaborateurs du Real, le docteur Daniel Cooper, spécialiste en médecine du sport.


Une indisponibilité de deux à trois mois?

Si jeudi dernier, Roberto Martinez, le sélectionneur des Diables Rouges, était optimiste sur le retour d'Hazard avant la fin de la saison, la durée de sa convalescence ne sera connue qu'une fois l'opération terminée. Le quotidien sportif espagnol AS avançait pourtant, hier soir, une indisponibilité de deux à trois mois après l'opération, qui compromettrait sérieusement ses chances de rejouer avec le Real Madrid cette saison, voire mettrait en péril sa participation à l'Euro. Blessé le 22 février dernier lors d'un match de Liga, à Levante, le Diable et les services médicaux de la Casa Blanca ont donc mis une semaine avant de prendre leur décision et d'opter pour une intervention chirurgicale offrant plus de garanties sur le long terme qu'un traitement conservateur. Et surtout censée en finir une bonne fois pour toutes avec les blessures récurrentes du Brainois à la cheville droite.