Après l'opération prévue à Dallas, la convalescence d'Eden Hazard se révélera bien plus rapide que pour n'importe quel mortel.

Eden Hazard sera opéré ce jeudi à Dallas de sa fissure du péroné distal droit. L’intervention sera pratiquée par le docteur Eugene Curry, l’un des meilleurs spécialistes au monde des pathologies de la cheville.

À l’issue de cette opération, le délai de récupération sera connu avec davantage de précision. La fenêtre d'indisponibilité actuelle est évaluée aux alentours de deux mois avec, donc, dans le pire des scénarios un retour juste avant l’Euro. Ce que n’envisage pas vraiment Roberto Martinez qui, résolument optimiste, a évoqué un retour plus précoce du Diable qui pourrait même rejouer encore cette saison avec le Real Madrid.

Pour réduire au maximum les délais de récupération, Hazard, en accord avec son employeur, va effectuer la majeure partie de sa rééducation à Anvers aux côtés de Lieven Maesschalck qui officie chez les Diables.

Lors de cette période de revalidation suivant l'opération, le Brainois bénéficiera de soins particuliers tels que de la de la cryothérapie ou encore de la physiothérapie (en plus de la kiné plusieurs fois par jour). Ces méthodes permettront de réduire de près d'un mois sa période de convalescence par rapport à celle d'un citoyen lambda. Interrogé par nos confrères de RTL, Alain Kryksztein, chirurgien orthopédiste du sport, prédit que le n°10 des Diables sera remis sur pied "en l’espace de 6 à 8 semaines. Alors qu’une personne normale aura probablement besoin d'un mois de plus."

Un programme spécial attend le corps du joueur du Real qui sera notamment plongé dans "une machine qui descend la température du corps à -140 degrés et permet au tissu de récupérer plus rapidement", poursuit le médecin. Eden Hazard va recevoir des traitements "qui sont totalement différents et qui coûtent beaucoup plus chers que ceux admis à des personnes normales."