BERLIN Hambourg aura mis la pression sur le Bayern, mais les Munichois n'ont pas craqué. Les seconds du classement étaient revenus samedi à un point du leader, grâce à une victoire 2-1 sur Berlin. S'il n'a pas marqué, Emile Mpenza, titularisé (ce qui est assez rare), a grandement participé à la victoire des siens. Il a eu un impact immédiat sur le sort de la rencontre. C'est en effet l'ancien Standarman qui, par une accélération dont il a le secret, rentra dans le rectangle de Berlin, et obtint un corner, sur lequel van Burik marqua contre son camp. Ce n'était pas le jour de ce dernier, puisque le défenseur néerlandais fit une faute dans son rectangle sur Emile Mpenza. Mahdavikia convertit le penalty. Le Diable Rouge se réjouissait après la rencontre, alors que certaines personnes spéculaient récemment sur son retour... au Standard. «J'ai prouvé que je pouvais toujours apporter ma pierre à l'édifice à Hambourg, se réjouissait-il. Finalement, tout ce qui m'a manqué, c'est de marquer un but...»

© Les Sports 2005