Nenad Jestrovic à Anderlecht

Le Royal Excelsior Mouscron a annoncé hier que le transfert définitif de l'attaquant Nenad Jestrovic pour le Sporting d'Anderlecht est acté, sous réserves de dossier médical en ordre et d'accord entre le joueur et le cercle bruxellois. Les deux clubs se refusent à tout commentaire quant au montant du transfert. Agé de 25 ans depuis le 9 mai, le Yougoslave, qui était encore sous contrat à Mouscron jusqu'en 2003, a fini troisième au classement des buteurs du championnat avec 20 goals, derrière les Anderlechtois Tomasz Radzinski (23) et Jan Köller (22). Il avait été transféré de Metz à Mouscron l'été passé. Anderlecht avait renoncé jeudi au Gantois Ahmed Hossam, qui a été engagé par Ajax. Köller est par ailleurs parti au Borussia Dortmund, tandis que Radzinski aurait des touches en Espagne. L'espoir malinois Joris Van Hout, 24 ans, a également été recruté par le Sporting en vue de la saison prochaine.

Marseille rétrogradé en Division 2

L'Olympique de Marseille (D 1 française) a été rétrogradé en D 2 par la direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG), a annoncé le président de la Fédération française de football, Claude Simonet, vendredi à Daegu (Corée du Sud), avant le match de la France contre l'Australie. Cette décision a été prise en raison du déséquilibre financier important entre les produits et les charges qui laisse à penser que c'est difficile à corriger, a-t-il précisé. Sans hésiter à mettre en cause les instances dirigeantes du football professionnel, Tapie a annoncé hier après-midi que l'OM allait faire appel dès lundi de la sanction et disposera donc de 15 jours pour organiser sa défense. La situation de l'OM ne justifie ni de près ni de loin la décision de la DNCG, a lancé le nouvel homme fort du club. Je crois que quand une institution n'est pas dirigée par une personne crédible qui dispose d'une légitimité et d'une autorité, le vide s'organise. Actuellement, la Ligue c'est vraiment n'importe quoi. Expliquant la position de son club, Bernard Tapie a précisé que depuis quatre ans, des garanties avaient toujours été fournies par la société Adidas alors que l'OM affichait des résultats déficitaires inférieurs aux 250 millions de FF comme déjà annoncé a-t-il précisé.

© La Libre Belgique 2001