L'UEFA a évoqué les conséquences de tests positifs au coronavirus avant un match international. "Des groupes de joueurs ou des équipes entières peuvent être placés en quarantaine et une association nationale peut se retrouver dans l'impossibilité d'aligner une équipe pour un match donné suite à une décision de l'autorité nationale/locale compétente", a écrit l'instance européenne dans un communiqué.

En voulant pallier l'impossibilité de reprogrammer un match, le Comité exécutif a donc approuvé quelques principes. D'abord, un match se jouera comme prévu si l'équipe nationale dispose d'au moins treize joueurs, y compris au moins un gardien. Dans le cas contraire, le duel sera, dans la mesure du possible, reporté à une date à déterminer par l'UEFA, qui sera également habilitée à attribuer ce match à un site dans un pays neutre.

Si une rencontre venait à ne pas pouvoir être reprogrammée, l'Instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA prendra une décision. "L'association nationale responsable du non-déroulement ou du déroulement partiel du match sera déclarée perdante par forfait, sauf si cette dernière arrive à la conclusion que les deux équipes ou aucune d'entre elles n'est/ne sont responsable(s) du non-déroulement ou du déroulement partiel du match, ce qui signifie qu'il n'y aurait alors pas de défaite par forfait. En l'absence de défaite par forfait, le résultat du match sera tiré au sort (à savoir, victoire 1-0, défaite 0-1 ou match nul 0-0)."