ANALYSE

Beveren étrillé 6-1 par le FC Brugeois, La Louvière 5-1 du côté de Genk, Charleroi 0-3 à domicile par les Canaris trudonnaires (leurs véritables bêtes noires après le 1-7 infligé en mai dernier) et la Gantoise s'imposant 4-1 face à Westerlo, la troisième journée (37 buts) a confirmé les enseignements déjà formulés lors des deux premières.

A savoir que les Waeslandiens d'Emilio Ferrera, malgré l'arrivée de l'expérimenté Gilbert Bodart comme dernier rempart, sont bien les petits poucets du championnat. Les Brugeois n'en ont fait en tout cas qu'une bouchée par le quatuor habituel de buteurs Clément-Verheyen-Mendoza-Lange; que La Louvière, malgré l'apport de Nicolas Ouédec, n'a pas encore trouvé ses marques, ayant déjà encaissé la bagatelle de 16 buts. Les hommes de Daniel Leclercq, qui ont subi hier le hat-trick de Wesley Sonck en seconde période, semblent désormais promis à une saison tout aussi périlleuse que la précédente; que le Sporting carolorégien n'a pas encore remplacé Dante Brogno au faîte de son attaque, seul l'Argentin Sergio Rojas ayant trouvé l'ouverture depuis l'entame des hostilités. Charleroi reste ainsi une équipe capable du meilleur comme du pire.

De son côté, la fourmi alostoise, vainqueur 2-1 de Lokeren, continue à engranger des points durant les chaleurs d'été, ce qui lui permettra de ne pas en être dépourvu en fin de parcours. Comme pourrait le dire le coach alostois Manu Ferrera, «encore 21 points, et le maintien sera assuré!»

En attendant, Alost reste donc l'étonnant maillon fort de la compétition, en compagnie des ténors brugeois et gantois. Ces derniers se sont en effet débarrassés assez aisément de Westerlo, les hommes du Caje Jan Ceulemans ne parvenant pas à renverser la vapeur en seconde période malgré l'exclusion du Grec Kaklamanos. Vainqueur 4-1 sur le terrain, les Buffalos pourraient cependant perdre la rencontre sur tapis vert. Touché par un projectile, le joueur de Westerlo Sammy Van Den Bossche est sorti en effet sur civière, souffrant aux dernières nouvelles d'une commotion cérébrale. Un geste stupide, commis plus que probablement par un supporter gantois n'ayant pas supporté le but annulé quelques minutes auparavant suite à une faute préalable tout aussi stupide (gifle) de Kaklamanos. Ce geste prouve cependant que la mise en place d'un système de fan card reste nécessaire au niveau des stades de notre élite nationale, même si la mise en place de ce système n'est pas encore tout à fait au point. Nous reviendrons sur ce problème dans nos prochaines éditions.

ESPRITS ÉCHAUFFÉS

Signalons par ailleurs que les esprits ont également été particulièrement échauffés sur les terrains lors de ce week-end caniculaire, avec, outre l'exemple précité, les exclusions des Mouscronnois De Vleeschauwer et Casto, du Lokerenois Seyfo, du Beverenois De Meyer. Hier soir, la rencontre des Anderlechtois au GBA a dû également être interrompue plus de 5 minutes, certains supporters anversois jetant des projectiles sur l'arbitre de touche ayant validé un but litigieux d'Ivica Mornar. Quoi qu'il en soit, le GBA égalisa à une minute du terme, Anderlecht abandonnant ainsi son leadership.

Avec 7 unités, les champions de Belgique en titre sont désormais rejoints par le Standard, où le revenant Michaël Goossens a scoré à deux reprises. Ce qui permit aux siens de retourner la situation dès avant la mi-temps, le RWDM ayant ouvert la marque par Kolotilko mais gardant son marquoir bloqué à zéro...

© La Libre Belgique 2001