Les Diables Rouges se sont entraînés dimanche en fin d'après-midi au stade Roi Baudouin de Bruxelles sous le regard de 7.500 à 10.000 spectateurs enthousiastes.

Malgré la pluie, la tribune 1 du Stade Roi Baudouin a été prise d'assaut par les supporters des Diables Rouges dès l'ouverture des portes à 16 heures. Les supporters n'ont pas arrêté de chanter avant l'arrivée de leurs idoles. Peu après 17 heures, Marc Wilmots et ses joueurs ont fait leur apparition sur la pelouse sous l'ovation du public.

A l'exception de Marouane Fellaini, souffrant d'un refroidissement et resté à l'hôtel, tous les Diables Rouges étaient présents. Les titulaires de la rencontre de Zagreb ont effectué un décrassage d'une demi-heure avant de regagner les vestiaires, non sans avoir effectué le tour de la piste pour saluer de près les supporters.

Les autres joueurs sont restés sur la pelouse pendant une heure environ.

Pour la première fois, l'entraînement des Diables Rouges était filmé et diffusé en streaming sur le site de l'Union belge www.belgianfootball.be. Un succès: 80.000 connexions ont été enregistrées, a signalé Stefan Van Loock, porte-parole de l'Union belge. Des connexions ont même été remarquées en Australie et en Corée du Sud.


"Courtois et Vermaelen titulaires, aucun risque avec Benteke"

Sans Marouane Fellaini, souffrant, vingt-trois Diables Rouges se sont entraînés. Marc Wilmots n'a pas donné beaucoup d'indications concernant la formation qui affrontera le Pays de Galles, mardi, à Bruxelles. "Tout le monde veut jouer", a déclaré Wilmots à l'issue de l'entraînement. "J'ai beaucoup de possibilités et je n'ai pris aucune décision. Ce qui est sûr, c'est qu'on jouera pour gagner."

Actuellement, Marc Wilmots semble avoir deux certitudes: "Courtois sera dans les buts et Vermaelen jouera, car il a besoin de temps de jeu." Quant à Christian Benteke, "je ne prendrai aucun risque avec lui. Aujourd'hui (NDLR : dimanche) c'était son premier entraînement collectif après trois semaines, il n'est pas prêt à jouer", a-t-il précisé.

Le sélectionneur est revenu sur la soirée triomphale de vendredi: "Je suis rentré à la maison à 1h30, j'ai mis la télé, ouvert une bouteille de champagne, regardé les autres matches, puis regardé l'enthousiasme et la joie de nos supporters. Le lendemain, ma fille avait préparé un drapeau belge sur lequel nous avons pris le petit-déjeuner." Interrogé sur son contrat qui prend fin en juin 2014, Wilmots a répondu: "Il reste