L'entraîneur de Marseille (1re div. française) Eric Gerets a confirmé vendredi qu'il entraînerait la saison prochaine le club saoudien d'Al-Hilal, dans une interview au bi-hebdomadaire France football. Interrogé sur la raison ce choix, Eric Gerets a répondu: "d'abord parce que le feeling est tout de suite passé avec eux". L'entraîneur a précisé que le club saoudien le voulait "dès la mi-mars", ce qui n'était pas envisageable pour lui à ce moment-là.

"Mais comme ils ont accepté ma situation et qu'ils ont continué à me répéter qu'ils feraient tout pour me faire venir, j'ai fini par me décider". "J'étais prêt à m'engager sur la durée à l'OM (..). Avant je voulais juste un signe fort. Il n'est jamais venu", explique-t-il. Sur les termes de son contrat il s'est contenté de confirmer qu'il y "gagnerai plus qu'à Marseille, si l'on ne tient pas compte d'une éventuelle prime de champion".

Le grand club de Ryad, qui a licencié début mai Georges Leekens, arrivé cinq semaines plus tôt, connaît actuellement une série de mauvais résultats en championnat, mais il reste en course dans la Ligue des champions d'Asie. Les milieux sportifs de Ryad tablaient depuis plusieurs semaines sur la venue de Gerets, certains ayant même fait état de la signature d'un accord préliminaire entre le Limbourgeois et le club saoudien. Al-Hilal aurait offert au Belge un salaire de 250.000 euros par mois pour un contrat de deux ans qui commencerait en juillet.