Il y a finalement deux perdants après la victoire finale de Chelsea lors de l'édition 2011-2012 de la Champion's League. Le Bayern Munich, bien sûr, mais aussi Anderlecht.

Les Bruxellois devaient en effet compter sur une victoire bavaroise pour espérer obtenir leur qualification directe pour la phase de poules de la prochaine édition de la compétition, c'est raté.

Les quinze millions que rapportent une participation à ce stade de l'épreuve ne sont cependant pas encore perdus pour les Mauves, mais ceux-ci devront se farcir deux tours préliminaires avec les risques d'élimination précoce que ceux-ci comportent. Et on le sait, ces dernières années, Anderlecht n'a pas vraiment brillé dans cet exercice. On se rappellera des désillusions contre le Partizan Belgrade ou Bate Borisov.

La marge de manoeuvre des dirigeants du club le plus titré du pays sera donc réduite et il ne faudra pas se louper lors de l'engagement du nouvel entraineur. Une autre question concernera l'effectif. Certains joueurs risquent d'avoir des velléités de départ plus grandes avec cette non-qualification directe. Qui restera ? Qui partira ? Le mercato estival s'annonce stressant du côté de Saint-Guidon.