CARDIFF Manchester United, facile vainqueur (3-0) de Millwall, a remporté samedi sa 11e Cup d'Angleterre, en finale au Millennium Stadium de Cardiff, au pays de Galles. Mais le club londonien de D 2, dans lequel évolue notre compatriote Bob Peeters, actuellement blessé, n'a pas tout perdu puisqu'il hérite d'un billet pour la Coupe de l'Uefa, MU étant déjà qualifié pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions à la faveur de sa 3e place en championnat. Le Néerlandais Ruud Van Nistelrooy a réalisé un doublé en transformant un penalty à la 65e minute (son 29e but de la saison), avant de boucler la marque à la 81e. Le Portugais Cristiano Ronaldo avait ouvert le score de la tête juste avant la mi-temps, après une transversale de Gary Neville (44e). Ce trophée échappait aux Mancuniens depuis 1999. «Millwall a très bien joué, a commenté Van Nistelrooy. Les Londoniens étaient très bien organisés et ils ont mis le pied pour nous contrarier. Tout le mérite leur en revient. J'avais manqué le dernier penalty que j'avais tenté mais j'étais convain- cu que je marquerais celui-ci. C'est pourquoi je l'ai donné en force et le voir entrer m'a procuré un immense plaisir. La Cup d'Angleterre est la plus célèbre des Coupes nationales dans le monde. La jouer et qui plus est la remporter est un immense plaisir...» Cette onzième Cup remportée par MU fit entrer un Red Devil dans la légende: le capitaine irlandais Roy Keane, qui fait donc aussi bien que l'ancien attaquant d'Old Trafford Mark Hughes, avec désormais quatre trophées à son palmarès personnel. Keane, 32 ans, avait manqué les trois derniers matches de son club en raison d'une blessure aux ischio- jambiers, mais il n'a pas voulu rater le rendez-vous de Cardiff. «Certes, au début de la saison, nos priorités étaient le championnat et la Ligue des Champions, a expliqué l'Irlandais. Les gens considèrent donc la Cup comme une consolation pour nous, mais nous voulions absolument la gagner. C'est toujours beau de remporter un trophée, et le dernier en date est toujours le plus beau. Nous savons que nous avons dû cravacher pour gagner, et tout le mérite en revient à Millwall. Notre but inscrit juste avant la mi-temps a été le plus important car à ce moment-là, les Londoniens prenaient confiance.» Alex Ferguson a, lui aussi, continué sa moisson britannique. L'entraîneur le plus titré d'Angleterre a, en quatorze saisons à la tête des Red Devils, remporté, samedi, son 16e trophée majeur. Reste que le technicien écossais avait rêvé cette saison de la Premier League et de la Ligue des Champions, des récompenses encore plus prestigieuses. Partie remise à la saison prochaine?

Un exploit... (EPA)

© Les Sports 2004