Un leader jusqu'alors invaincu qui connaît, soudain, une terrible soirée noire; un sommet qui tient toutes ses promesses et qui se gravera sûrement de manière indélébile dans la mémoire de ce championnat parce qu'il a consacré la déconfiture d'une formation présumée intransigeante chez elle mais incapable de préserver un avantage de trois buts qu'elle s'est pourtant ménagé à deux reprises; un derby bruxellois qui tourne, in extremis, à l'avantage du favori grâce à un exploit technique de son meilleur buteur : cette seizième journée s'inscrira vraiment dans les annales de cette compétition 2006-2007 décidément aussi indécise que la précédente.

Atomisé, en Hainaut, par un Charleroi qui, vendredi soir, n'avait rien à envier à un authentique... candidat au titre, le Racing Genk aurait pu être le grand perdant de cette fantastique journée. Il s'en est fallu de deux minutes pour qu'il en soit un virtuel... bénéficiaire.

Bruges et Standard, qui s'érigent en ses rivaux théoriques dans la course à l'Europe ayant partagé l'enjeu, le leader limbourgeois ne leur a pratiquement rien concédé de sa belle avance. À deux minutes du coup de sifflet final du derby de la capitale, il pensait même avoir fait coup triple. Mais ce goal de Tchite a peut-être beaucoup changé. Pas nécessairement dans le chef des Genkois, qui paraissent assez matures pour digérer ce faux pas à Charleroi qui n'efface certainement pas leurs quinze matches antérieurs, mais dans celui des Anderlechtois qui se sont replacés dans le sens de la marche avant et qui, de surcroît, ont repris deux points à Bruges et au Standard et trois à Genk. C'est, peu avant la trêve, un précieux bénéfice, surtout moral, qui vient bien à point pour un club menacé de déstabilisation.

Les six premiers classés se détachent dans ce championnat. Neuf points séparent le leader, Genk, du sixième, un Standard qui, dans les points, ne tire pas profit de son partage inespéré à Bruges. Neuf points, c'est peu quand on atteint seulement la mi-parcours et que le Standard ne répétera sans doute plus son entrée en matière calamiteuse. Mais ne se méfie-t-on pas assez des outsiders inattendus ? Charleroi, peut-être, mais, surtout, La Gantoise, leader dans la tranche des dix derniers matches.

L'équipe de Georges Leekens a engrangé 25 points sur 30, pour 23 à Genk, 21 au Club Bruges, 20 au Standard et 18 à Anderlecht et à Charleroi. Le Hainaut eût été en joie, ce week-end, si Mouscron, contre un Lierse bien courageux, avait imité Mons, qu'une quatrième victoire extirpe de l'avant-dernière place. Ici aussi, sept équipes sont regroupées sur trois points : oui, ce championnat est indécis !