L'Angleterre s'apprête à un grand bouleversement. Le nouveau règlement de la Fifa va en effet restreindre fortement les habitudes nationales. Les clubs anglais ont, depuis les débuts de la professionnalisation sur les Îles, toujours transférer des joueurs dès que le besoin s'en faisait sentir. Mais tout va changer, au grand dam des footeux d'outre-Manche. Comme l'a expliqué, à `La Libre Belgique´, Andrin Cooper, porte parole de la fédération anglaise.

`Cette nouvelle donne pèsera lourdement dans les finances de nos petits clubs. La Fifa n'a pas pris en considération les spécificités de notre pays. Nous sommes le pays qui comprend le plus grand nombre de clubs professionnels (de la 1e à la 4 e division). Ce qui sous-entend que la lutte pour survivre économiquement est rude. Si maintenant les petits clubs ne peuvent plus vendre en cours de saison pour assainir les finances, ils courront tout droit à la disparition. N'oubliez pas que les sommes de transferts sont très élevées chez nous. Elles constituent par conséquent une manne importante pour nos clubs.´

Andrin Cooper trouve en tout cas ce règlement anormal. `Si les deux clubs, ainsi que le joueur, sont d'accord, je ne vois pas pourquoi ils ne pourraient pas conclure la transaction.´

Jusqu'à présent, les clubs anglais n'étaient soumis qu'à une seule date: le 3e vendredi de mars. À cette date, plus aucun transfert n'était autorisé. Maintenant tout leur système va changer. Si l'Angleterre a échappé à l'euro, le règlement FIFA, lui, ne lui échappera pas.

© La Libre Belgique 2001