BRUXELLES Si l'été a été très chaud sur les plages et dans certaines régions européennes, le marché des transferts sera, lui, resté assez froid. Vu la conjoncture économique assez difficile pour les clubs, ceux-ci ne dépensent plus très facilement des millions pour acquérir des joueurs. D'ailleurs, aucun transfert réalisé pendant l'été n'est venu perturber la hiérarchie des dix plus grosses transactions effectuées dans l'histoire du football. Seules les arrivées de David Beckham (Manchester United) au Real Madrid et de Ronaldinho (PSG) au FC Barcelone auront suscité un grand intérêt dans les médias et chez les supporters. Nous profitons néanmoins de l'occasion pour faire un petit tour d'horizon des principaux transferts réalisés jusqu'à présent.

France: Marseille, qui est toujours à la recherche de son glorieux passé, a cassé sa tirelire pour acquérir Christanval (Barcelone) et Hossam (Ajax). Le PSG, qui a perdu Ronaldinho, a enregistré l'arrivée du buteur portugais Pauleta (Bordeaux). Les champions en titre de Lyon ont misé sur la jeunesse en transférant Reveillère.

Angleterre: Chelsea s'est montré très actif en accueillant notamment dans ses rangs Geremi (Real Madrid). Manchester United a jeté son dévolu sur le gardien américain Howard et sur le Nantais Djamba- Djamba. Arsenal a renforcé sa division défensive en achetant le gardien allemand Lehmann.

Allemagne: Seul le Bayern a secoué le marché en transférant le défenseur argentin Demichelis pour 4,5 millions d'euros et le milieu de terrain allemand Tobias Rau pour 2,3 millions d'euros. Dortmund s'est, lui, offert Conceiçao (Real Madrid)

Espagne: On ne reviendra pas sur les transferts de Beckham et de Ronaldinho. À noter que Barcelone semble avoir réalisé une bonne opération en acquérant Rustu (Fenerbahce) et Quaresma (Sp. du Portugal).

Italie: L'AC Milan a attiré Cafu (AS Rome), l'Inter, Fadiga et Lamouchi, la Juventus, Appiah, la Lazio, Albertini et Mendieta. Enfin, L'AS Rome a transféré Chivu et Dacourt.

© Les Sports 2003