Dans une interview accordée au journal La Reppublicca, Roberto Speranza, le ministre italien de la Santé a déclaré qu'il était "prématuré" d'assurer la tenue de la rencontre dans la capitale italienne en raison de la crise sanitaire. Vendredi dernier, l'Union européenne de football (UEFA) avait annoncé que huit des douze villes hôtes de l'Euro 2020, reporté à l'été prochain à cause du coronavirus, avaient donné des garanties pour accueillir du public dans les stades.

Pour Rome, Munich, Bilbao et Dublin, l'UEFA avait indiqué que ces quatre villes avaient jusqu'au 19 avril "pour fournir des informations complémentaires sur leurs projets". Une décision définitive sera alors prise autour de l'organisation des matches dans ces quatre villes.

En plus du match d'ouverture le 11 juin, Rome doit accueillir les deux autres matches de poule de l'Italie contre la Suisse et le pays de Galles ainsi qu'un quart de finale.