Les Ostendais se déplaçaient au mythique stade Vélodrome dans le cadre du 3e tour préliminaire de l'Europa League.

Ostende a été battu 4-2 (mi-temps: 2-1) à Marseille lors du match aller du troisième tour préliminaire de l'Europa League de football, jeudi soir au Stade Vélodrome. Le KVO conserve néanmoins un espoir de qualification grâce aux deux buts marqués en déplacement, un par mi-temps. Le premier sur penalty par Sébastien Siani et le 2e sur un subtil lob de Knowledge Musona.

Pour le premier match européen de son histoire, Ostende avait hérité d'un gros morceau avec l'Olympique de Marseille.

Nerveux, les Côtiers ont loupé leur entame de match et Valère Germain, bien servi par Florian Thauvin, en a profité pour tromper Silvio Proto après deux minutes de jeu (1-0). Réveillés plutôt qu'abattus par ce goal précoce, les Ostendais se mirent alors à jouer plus haut et même parfois à carrément presser les Marseillais.

Le KVO mettait le nez à la fenêtre et obtenait un penalty après une poussée de Thauvin sur Zarko Tomasevic. Sébastien Siani, le capitaine ostendais, prit Steve Mandanda à contre-pied et égalisa (1-1) à la 26e. Bien en place, Ostende concéda néanmoins un deuxième but six minutes plus tard via Morgan Sanson (2-1).

En deuxième période, les hommes d'Yves Vanderhaeghe ont fait plus que rivaliser avec l'OM et se montrèrent les plus dangereux, à l'image d'une occasion trois étoiles pour Ramin Rezaeian.

Marseille profita toutefois de ce raté pour prendre le large à la 57e grâce à l'ex-Monégasque Valère Germain (3-1).

Ostende ne se découragea pas et inscrivit un deuxième but. Des 25 mètres, Musona loba en effet astucieusement Mandanda et réduisit la marque (3-2) à la 69e.

Fatigués par les efforts fournis, les visiteurs craquèrent en fin de match et Germain planta le quatrième but marseillais à huit minutes du terme (4-2).

Face à un ténor de la Ligue 1 française, Ostende a fait mieux que se défendre pour sa première européenne et garde un espoir de réaliser un exploit méùorable lors du match retour qui aura lieu jeudi prochain (20h45) à la Versluys Arena.


La Gantoise accrochée par Altach

Opposés aux Autrichiens du SCR Altach, les Gantois ont dû concéder le partage, 1-1 (mi-temps: 0-1) lors du match aller du troisième tour préliminaire de l'Europa League de football, jeudi soir à la Ghelmaco Arena. Altach a ouvert le score dès la 5e minute par Louis N'Gwat-Mahop. Les Buffalos ont égalisé par Kalifa Coulibaly à la 76e.

Favorite de cette double confrontation, La Gantoise a entamé la rencontre aller avec deux de ses nouvelles recrues, Damien Marcq et Mamadou Sylla.

Mais elle a concédé un but après à peine cinq minutes de jeu. La barre transversale a en effet renvoyé dans les pieds du Camerounais N'Gwat-Mahop qui n'a pas manqué l'aubaine, un coup-franc de Simon Piesinger. Le gardien Lovre Kalinic était impuissant sur cette phase.

Les Buffalos ont ensuite dominé la suite de la première période mais Martin Kobras, le portier d'Altach, détourna les envois de Yua Kubo, Sylla ou encore Moses Simon.

Hein Vanhaezebrouck lança Samuel Kalu et Coulibaly dans la bataille à la reprise.

Les Gantois continuèrent à dominer les Autrichiens, et les occasions se multiplièrent. Mais il y avait toujours Kobras où son équerre, comme sur une tête de Coulibaly, pour les neutraliser.

Finalement à un quart d'heure du terme, l'attaquant malien trouva le chemin des filets et rétablit l'égalité.

Malgré un dernier pressing dans les derniers instants, La Gantoise ne réussit pas à arracher la victoire et devra assurer sa qualification en Autriche jeudi prochain (20h30) lors du match retour.


L'AC Milan gagne, Rooney a joué

L'AC Milan a fait un grand pas, jeudi, vers les barrages de l'Europa League en allant l'emporter 1 à 0 en Roumanie tandis que Wayne Rooney, transféré de Manchester United, a disputé son premier match officiel avec Everton, vainqueur de Ruzomberok (1-0).

Les Milanais se sont contentés d'un but de Ricardo Rodriguez (44e) avant de gérer tranquillement grâce à leurs individualités. La semaine prochaine, à San Siro, les vainqueurs de sept Ligues des champions ne devraient pas connaître de problème pour valider leur ticket.

A Belgrade, l'Etoile Rouge, roi d'Europe en 1991, a aussi pris une bonne option sur les barrages en battant le Sparta Prague 2-0. Un but de Richmond Boakye (13e) et un autre de Guelor Kanga (65e) devraient suffire à leur assurer une place au prochain tour.

De son côté, le Zénit Saint-Pétersbourg est allé l'emporter tranquillement 2-0 en Israël face au Bnei Yehuda Tel Aviv tandis qu'Everton, où Rooney a débuté, a battu les Slovaques de Ruzomberok 1 à 0 grâce à un but de Leighton Baines (65e).

"J'ai attendu depuis ces dernières semaines de disputer mon premier match européen avec Everton. Je me sens vraiment bien avec le maillot bleu et au stade Goodison. Mais c'était un match important pour nous et j'ai dû mettre de côté mes émotions", a commenté Rooney en retrouvant son club formateur.

Enfin, le PSV Eindhoven a été battu sur son terrain 1-0 par les Croates d'Osijek.

Le retour la semaine prochaine s'annonce donc incdécis en plein de suspense.