Fabien Barthez et le président du FC Nantes (1re div. française), Rudi Roussillon, ont officialisé le transfert du joueur vers ce club, dimanche au cours de l'émission Téléfoot de TF1.

"Fabien nous rejoint", a dit le président Roussillon. Barthez a parlé de Nantes comme l'un "des plus grands clubs français".

Les deux hommes ont confirmé une information qui circulait depuis quelques jours. Les Canaris, huit fois champions de France sont en pleine crise et figurent à la 19e de la Ligue 1. Ils misent sur le gardien de l'équipe de France lors de la finale du Mondial et champion du monde 1998 pour se relancer.

Fabien Barthez avait annoncé le 5 octobre l'arrêt de sa carrière, faute de propositions satisfaisantes, notamment de Toulouse, le club de sa région (sud-ouest).

L'ancien gardien de Monaco, Marseille et Manchester United, qui avait défendu les filets de l'équipe de France lors du Mondial 2006, a par ailleurs indiqué qu'il n'avait "pas du tout" renoncé à l'équipe nationale. "Non, pas du tout", a répondu Barthez quand le présentateur de l'émission Téléfoot, Thierry Gilardi, lui a demandé s'il avait renoncé à sa carrière internationale.

Détenteur du record de sélection en équipe de France pour un gardien (87 capes), Barthez a notamment été champion du monde (1998) et d'Europe (2000).

Depuis sa retraite, Grégory Coupet avait hérité du poste de titulaire en équip de France. Le dernier match de Barthez remontait à la finale perdue à Berlin contre l'Italie, aux tirs au but (1-1 a.p.), le 9 juillet.