L'Office fédéral de la justice suisse a donné son accord à l'extradition d'un ancien dirigeant uruguayen de la Fifa, Eugenio Figueredo, aux Etats-Unis, la première dans le scandale de corruption qui vise d'anciens cadres de l'instance mondiale.

Dans un communiqué jeudi, l'OFJ indique que l'ancien vice-président de la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL) et ancien vice-président de la Fédération internationale de football (Fifa), arrêté le 27 mai à Zurich en même temps que 6 autres cadres de la Fifa à la demande des Etats-Unis. La demande formelle d'extradition transmise le 1er juillet par Washington se fonde sur un mandat d'arrêt du 20 mai émis par le parquet du district Est de New York. Sept jours plus tard, il était arrêté à Zurich.

L'ancien cadre a 30 jours pour recourir contre la décision d'extradition auprès du Tribunal pénal fédéral.