Fin de parcours pour l'Albert

Football

Christophe Verstrepen

Publié le

Fin de parcours pour l'Albert
© BELGA

ANTWERP FC 2

RAEC MONS 0

ANTWERP: Feys, Pinxten, Leleu, Campara, Evens, Hussain (75e Yattara), Sergeant, Imagbudu, Kubik, Mussa, Goots (79e Nielsen).

MONS: Van de Putte, Gorniak, Ciobotariu, Douai, Souza (32e El Araichi), Suray, Joly, Londo (66e Baita), Rivenet, Baudry (46e Kharif), Roussel.

ARBITRE: M. Ver Eecke.

AVERTISSEMENTS: Baudry, El Araichi, Campara, Baita.

LES BUTS: 21e Hussain (1-0), 90e Mussa (2-0).

Quatre jours après avoir enregistré sa première victoire à l'extérieur en championnat (0-1 à Lommel), Mons se déplaçait, hier soir, à l'Antwerp dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique. Et les pensionnaires du Tondreau ne poursuivront pas leur route dans cette compétition puisqu'ils ont été battus par les joueurs de Henk Houwaart, lors d'une partie animée et intéressante à suivre.

Après un round d'observation de vingt minutes où les deux gardiens ne furent jamais mis en danger, l'équipe de la Métropole trouva le chemin des filets sur sa première opportunité via le très vif et remuant Hussain. Ce dernier, assez esseulé, contrôla dans le grand rectangle un centre tendu parti des pieds de Goots avant de crucifier d'un envoi bien placé Van de Putte (1-0).

La partie resta ensuite assez équilibrée, mais les Anversois montrèrent plus de tranchant en zone offensive. Obligé de prendre le match à son compte pour recoller au score, Mons restait à la merci d'un coup d'éclat des attaquants anversois. C'est ainsi qu'une minute avant la pause, Van de Putte fut tout heureux de voir un envoi brossé et lobé de Goots toucher sa barre transversale et revenir chanceusement dans ses mains. Et malgré un coup-franc de Joly qui passa au-dessus de la cage de Feys, les Hennuyers retournèrent aux vestiaires avec un but de retard.

L'Albert tenta d'augmenter le rythme des échanges en début de deuxième mi-temps et passa tout près de l'égalisation à la 47e. Mais le tir puissant de Kharif fut repoussé à même la ligne de but par la tête d'Imagbudu qui suppléa pour l'occasion Feys. Mons continua de mettre une certaine pression sur la défense anversoise et Roussel arriva un rien en retard pour pousser dans les filets un tir croqué de Londo. Les pensionnaires du Bosuil laissèrent passer le petit orage montois et rééquilibrèrent les échanges grâce, notamment, à la bonne conservation du ballon de Goots et Hussain. Ce dernier la joua même parfois un peu `personnel´ en oubliant de servir à deux reprises des équipiers particulièrement bien placés.

But annulé pour Mons

Mons relança ensuite la machine dans une partie de plus en plus tendue et Marc Grosjean fit monter Baita, le héros de la qualification contre Lokeren en 16

es de finale. Ce dernier marqua directement un but annulé pour hors-jeu avant de recevoir un avertissement pour une soi-disant simulation dans le grand rectangle. Au fur et à mesure que les minutes passaient, Mons jouait le tout pour le tout. Ensuite, la chance ne fut pas hennuyère puisqu'à la 82e Ciobotariu trouva la latte sur une reprise de la tête. Mons termina même la rencontre à dix suite à la sortie sur blessure de Roussel. Mussa donna au score son allure finale en battant d'un tir croisé Van de Putte à la 90e minute.

© Les Sports 2002

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous