Football

On y a voit nettement plus clair dans cinq des groupes des éliminatoires du championnat d’Europe des nations. Ceux comptant six équipes concurrentes, lesquelles ont toutes, à ce jour, disputé quatre recontres sur dix.

  • GROUPE I

C’est le cas du groupe I, celui des Belges. Voici les Diables bien installés au sommet de ce groupe, avec 12 points sur 12. C’est 3 de mieux que la Russie, 6 de plus que l’Ecosse et le Kazakhstan, 9 de mieux que Chypre et...12 de plus que Saint-Marin. Il reste six matches à jouer, dont quatre à l’extérieur, pour les Diables.

Lesquels n’ont pas encore joué, au contraire de leurs adversaires, contre le petit Poucet du groupe, Saint-Marin.

En septembre, les Diables iront à Saint-Marin et en Ecosse et en octobre, ils recevront Saint-Marin et se déplaceront au Kazakhstan. S’ils ne bâclent pas leur copie, il y a fort à parier qu’ils iront en Russie, le 16 novembre, avec leur qualification en poche et que plus rien ne pourra leur arriver.

S’ils devaient perdre des plumes d’ici là, ils auraient encore la perspective de prendre les points nécessaires à une qualification lors de leur toute dernière joute, à Bruxelles, contre Chypre, le 19 novembre.

  • GROUPE F

Dans le groupe F, l’Espagne a également fait un sans faute et mène le bal avec, déjà, 5 points d’avance sur la Suède et la Roumanie, 7 points sur la Norvège, 9 sur Malte et 12 sur les Iles Féroé. La question est: qui terminera deuxième derrière les Ibères entre Roumains, Suédois et Norvégiens. Les Suédois semblent les plus costauds à ce moment-ci de la compétition.

  • GROUPE G

Dans le groupe G, carton plein également pour la Pologne, qui compte 5 points d’avance sur Israël, qu’elle a écrasé 4-0 mardi soir, 6 sur l’Autriche, qui vient de ramasser ses six premiers points, 7 sur la Slovénie, 8 sur la Macédoine, deux fois battue en trois jours, et 12 sur la Lettonie. Là encore, la deuxième place se jouera sans doute entre Israël, l’Autriche et la Slovénie.

  • GROUPE H

Dans le groupe H, la situation est plus compliquée. Battue en Turquie, la France compte 9 points sur 12, tout comme les Turcs et les Islandais qui ont battu la Turquie, mardi, et demeurent donc dans le coup. L’Albanie, avec 6 points, peut encore y croire mais plus la Moldavie (3), ni Andorre (0). Il y a de fortes chances que la France finisse par émerger et que l’autre ticket aille soit à la Turquie, soit à l’Islande.

  • GROUPE J

Dans le groupe J, l’Italie semble inabordable avec ses 12 points sur 12. La Finlande, qui vient de glaner 6 points sur 6, suit avec 9 points et pourrait bien laisser l’Arménie (6 points) sur le carreau, malgré sa belle victoire en Grèce mardi, de même, précisément, qu’une Grèce à la dérive avec ses 4 malheureux petits points, le même total que la Bosnie. Le Liechtenstein (0pt) ne “joue pas avec” comme on dit à Bruxelles.

Dans les groupes à 5 équipes, la situation est beaucoup plus complexe.

  • GROUPE A

Dans le groupe A, l’Angleterre, engagée en phase finale de la Ligue des Nations, n’a joué que deux matches mais compte 6 points, tout comme la République tchèque qui a, elle, joué trois fois. La double victoire des Tchèques en ce mois de juin est une bonne affaire pour eux mais le Kosovo, avec 5 points en 3 rencontres, reste dans le coup, au contraire de la Bulgarie et du Monténégro, déjà éliminés avec leur 2 malheureuses unités en...quatre matches.

  • GROUPE B

Dans le groupe B, le Portugal, lui aussi à la traîne en raison de sa participation (et de sa victoire finale) à la Ligue des Nations, n’a que 2 points en 2 matches alors que l’Ukraine s’est envolée (10 points après 4 rencontres).

Mais la situation des Portugais demeure confortable car le Luxembourg n’a que 4 points après quatre matches et la Serbie 4 points en trois rencontres.

On voit mal comment la qualifications pourrait échapper aux Ukrainiens et aux Lusitaniens.

  • GROUPE C

Dansle groupe C, les Pays-Bas sont dans de mauvais draps. Après deux matches, ils comptent trois points et sont déjà à 9 points des Irlandais du Nord (qui ont disputé quatre rencontres) et à 6 points des Allemands (9 points en trois matches).

Les Allemands viennent de marquer dix fois en deux matches et on les voit mal vaciller. Les Bataves devront donc aller chercher les Nord- Irlandais.

  • GROUPE D

Dans le groupe D, c’est la bouteille à encre. L’Irlande compte 10 points en quatre rencontres. Ce n’est pas mal mais si la Géorgie (3 points en quatre matches) et Gibraltar (0 point en trois joutes) n’ont plus voix au chapitre, le Danemark (5 points en trois rencontres) et surtout la Suisse (4 points en deux matches) sont toujours dans le coup.

  • GROUPE E

Enfin, dans le groupe E, la lutte devrait être chaude entre la Hongrie (9 points sur 12), la Slovaquie (6 sur 9) et la Croatie(6 sur 9). Le Pays de Galles, battu 1-0 en Hongrie, mardi, et 2-1 en Croatie, samedi, semble largué (3 points sur 9) et l’Azerbaidjan (0 pt en 3 matches) encore plus.