Football

Waasland-Beveren a annoncé vendredi que le président Dirk Huyck et le CEO Olivier Swolfs peuvent reprendre leurs fonctions au sein du club. 

Les deux hommes avaient été inculpés dans le cadre de l'enquête relative au scandale de corruption et de fraude qui frappe le football belge.

"Bonne nouvelle aujourd'hui!", a écrit le club dans un communiqué. "Nous sommes heureux d'annoncer que notre président, Dirk Huyck, et notre CEO Olivier Swolfs, peuvent reprendre leurs fonctions au club. Ils sont donc à nouveau totalement libre de toutes conditions et reprendront leur rôle au club à partir de lundi. Excellente nouvelle pour le club et bien sûr pour eux personnellement."

"Afin de ne pas compromettre la suite de l'enquête, les deux membres du conseil ne réagiront pas aux événements tant que l'enquête ne sera pas terminée."

Début octobre, Huyck et Swolfs avaient été inculpés de participation à une organisation criminelle et corruption privée dans le cadre de la vaste enquête qui a secoué le football belge. Ils ont ensuite été relâchés sous conditions. Huyck avait été associé, dans les médias, à l'enquête sur la tentative de corruption du match Malines/Waasland-Beveren comptant pour la dernière journée du championnat la saison passée. Le club l'a toujours soutenu à cent pour cent.