La chambre des mises en accusation d'Anvers a décidé mardi soir de libérer sous conditions l'administrateur du KV Malines Oliviers Somers. Maria Bogojevska (la compagne de l'agent de joueurs Dejan Veljkovic), peut quant à elle poursuivre sa détention préventive à domicile avec un bracelet électronique. Celle des cinq autres suspects a en revanche été prolongée, a indiqué le parquet fédéral. L'instance devait rendre sa décision mardi soir quant au maintien en détention ou non de sept suspects dans le cadre du scandale de fraude et de corruption qui frappe le football belge depuis trois semaines. Les cinq personnes qui restent en prison sont les agents Mogi Bayat, Karim Mejjati et Dragan Siljanoksi, ainsi que l'ancien administrateur du KV Malines Thierry Steemans et l'ex-avocat Laurent Denis.

La défense avait déjà plaidé vendredi, mais avait alors demandé que certains procès-verbaux manquants soient ajoutés au dossier pénal. L'affaire avait été reportée à mardi afin de laisser l'opportunité au parquet général de répondre à cette demande.

Le parquet fédéral avait demandé la confirmation de la détention préventive des sept inculpés, mais ne s'était pas prononcé contre une surveillance électronique dans le chef d'Olivier Somers et Maria Bogojevska.

Les avocats des sept suspects avaient eux demandé la libération de leurs clients, quitte à ce que ce soit sous conditions.