Le T1 d’Anderlecht sera probablement présenté ce mardi, même si Vanderhaeghe, Belhocine et Caen n’ont pas encore dit oui.

Cet après-midi, Anderlecht va probablement présenter Hein Vanhaezebrouck comme son nouveau T1. Hier, l’ancien coach de Gand est déjà passé à Neerpede où il a posé en photos avec des supporters devant l’entrée. Il donnera ses premiers entraînements à partir de mercredi.

Les candidats contactés par Anderlecht et par Vanhaezebtrouck, pour compléter le staff, n’ont pas trop le temps de réfléchir : hier soir, ils devaient en principe répondre oui ou non. C’est surtout Yves Vanderhaeghe qui hésitait fort. Il aurait reçu un jour de répit pour communiquer sa décision.

En effet, Vanderhaeghe est cité comme candidat numéro 1 au poste d’entraîneur principal dans plusieurs clubs où l’entraîneur est menacé. Courtrai, son ex-club, où Yannis Anastasiou n’est pas sûr de pouvoir rester, est intéressé, mais c’est surtout le Standard qui fait hésiter Vanderhaeghe. Sa Pinto ne sera pas viré dans les jours qui viennent mais pourrait l’être après une nouvelle défaite. Dans ce cas, Vanderhaeghe serait le candidat numéro 1 de Venanzi.

D’un autre côté, Vanderhaeghe est fort tenté par l’idée de retourner à Anderlecht, le club de son cœur. Il a déjà refusé le poste de T2 en juin 2014, au moment où Besnik Hasi commençait sa première saison complète en tant que T1. Vanhaezebrouck aurait également aimé l’avoir dans son staff à Gand.

Hier, Vanderhaeghe nous a fait savoir qu’il n’avait pas encore décidé. Pourtant, il avait déjà eu une entrevue avec Mogi Bayat, qui doit régler le deal. Bayat a reçu un budget considérable pour composer le staff de Vanhaezebrouck, mais il a des limites quand même. Le départ de Weiler a coûté de l’argent, et celui de Binggeli et Sesa, les adjoints de Weiler, ne sera pas gratuit non plus

Karim Belhocine devrait devenir le T3 de Vanhaezebrouck, mais son arrivée n’était pas encore certaine non plus. La même chose est vraie pour Gino Caen, l’entraîneur physique de Vanderhaeghe à Ostende. Il habite près d’Ostende et gagne bien sa vie au KVO.

Et Nicolas Frutos ? Il a donné son dernier entraînement hier matin et, au soir, il a eu une entrevue, à Neerpede, avec Vanhaezebrouck. Leur rencontre s’est déroulée de manière positive et Hein veut bel et bien l’Argentin dans son staff comme un de ses trois adjoints. Frutos hésite et devra également trancher, ce mardi midi, après une nouvelle rencontre avec le nouveau coach d’Anderlecht.