Avant l'entame de la partie, les deux équipes occupaient, avec un peu d'imagination, la même position au classement général. A condition, bien entendu, de renverser le tableau et de tronquer ainsi la réalité. Du côté de sa composition d'équipe, Anderlecht, qui se passait de Boussoufa, alignait Legear à droite et Mpenza devant avec Frutos.

La 23e journée en détail

Ce sont les Waeslandiens qui se portèrent d'emblée vers le but des Mauves sans parvenir pour autant à être réellement dangereux. Du côté du Sporting, Frutos et Mpenza subissaient les rudes assauts de la défense lokerenoise... Après quinze minutes, les Bruxellois commencèrent à prendre les échanges à leur compte. A la 22e, Hassan, le meilleur anderlechtois sur la pelouse, trouva les poings de Lazic sur son tir.

C'est Zitka, néanmoins, qui eut à effectuer l'intervention la plus spectaculaire sur une tête bien placée de Dufer. La quailté des échanges n'étaient pas vraiment au rendez-vous sous cette pluie battante. A la 39e minute, Zitka relâchat un coup-franc local avant de boxer, heureusement pour lui, le cuir en corner.

Une minute plus tard, le portier tchèque dut pourtant se résoudre à sortir le ballon de ses filets. Grégory Dufer, l'ancien zèbre, régala le public d'un envoi parfait du pied gauche dans la lucarne de Zitka (1-0). C'est donc menés au score et guère fringants que les Bruxellois retrouvèrent les vestiaires.

En ce début de seconde mi-temps, Van den Borre remplaçait Legear. Anderlecht ne laissa planer aucun doute sur ses intentions: égaliser le plus vite possible et essayer de prendre l'avantage. Sur le flanc gauche, Olivier Deschacht tentait de déborder de plus en plus la défense lokerenoise.

A la 60e, Frutos trouva le montant du but de Lazic via une superbe déviation d'Hassan. Un quart d'heure plus tard, Hassan, encore, se heurta à Lazic bien en place. Les Mauves poussaient mais rien de concret ne se passait vraiment devant la cage waeslandienne. Pour ne rien arranger, Lokeren s'agrippait à ce résultat en jouant à presque dix devant Lazic...

On pensait les Limbourgeois de Genk confortablement installés seuls en tête du championnat avec trois points d'avance mais c'était sans compter sur la pugnacité de Nicolas Frutos qui trompa Lazic à la 93e minute de jeu. Le Sporting avait son point, point à la ligne...