Petit tour d'horizon de la presse européenne après le choc des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, où Kevin De Bruyne a brillé avec Manchester City face au Real Madrid.

Manchester City a pris une sérieuse option sur la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions en s'imposant 1-2 au Santiago Bernabeu face au Real Madrid. Si la presse espagnole pointe surtout "l'effondrement dramatique" du Real Madrid, n'épargnant pas Casemiro qui "a joué le pire match de sa carrière" selon Marca et Carvajal, "qui a beaucoup souffert en défense", ce sont surtout la prestation du capitaine du jour, Kevin De Bruyne ainsi que le coup tactique de Pep Guardiola qui ont attiré l'attention des médias internationaux.

"L'ancien entraîneur de Barcelone a laissé Sterling, Sergio Aguero, David Silva et Fernandinho sur le banc et a utilisé à la place Bernardo Silva et Kevin De Bruyne en faux neufs alternatifs dans ce qui a semblé une formation de City très prudente", pouvait-on lire sur le site de la BBC qui a désigné notre Diable comme étant l'homme du match, "Mais cette tactique a réussi à contrer le Real Madrid à la maison."

Même son de cloche du côté du Telegraph qui a titré : "Le bricolage tactique de Pep Guardiola porte ses fruits alors que Manchester City bat le Real Madrid pour la première fois." Le quotidien britannique a sorti plusieurs joueurs du lot : "Les joueurs les plus remarquables du côté de City étaient Kevin De Bruyne, capitaine du soir, et Gabriel Jesus. Les deux ont marqué, De Bruyne ajoutant un assist de plus à son palmarès, mais c'est surtout l'intelligence tactique qu'ils ont montrée, respectant à merveille les nouvelles consignes de Guardiola, qui étaient remarquable."

En Espagne aussi, les journaux ont été sous le charme de notre compatriote, le quotidien AS qualifiant De Bruyne "d'architecte capital dans le jeu et en contre-attaque." Pour Marca, "après avoir mené au score d'un magnifique tir, le Real s'est effondré comme un château de cartes quand De Bruyne a agité sa baguette."

Dans les journaux français, De Bruyne est également plébiscité. L'Équipe, lui a accordé un 8/10, expliquant que l'ancien Genkois "a longtemps assuré l'équilibre dans l'axe. Par sa couverture et sa justesse, c'est lui qui temporisait ou trouvait les décalages vers ses ailiers. Mais c'est une fois qu'il a pu combiner avec Sterling et Jesus qu'il a fait la différence." Et une fois n'est pas coutume, Thibaut Courtois a également reçu une bonne note de la part de nos confrères français avec un 7/10 : "Sans plusieurs interventions aussi décisives que belles, le Real aurait sûrement encaissé plus de buts hier."

Finalement, So Foot avec son humour bien piquant qui le caractérise si bien a également tenu à saluer la prestation de De Bruyne : "On peut nous dire ce qu’on veut, qu’il ne sait pas défendre, qu’il est belge, qu’il est méchant, qu’il n’est pas beau, qu’il est un peu gros, mais la vérité, du moins la seule chose qui compte vraiment, c’est que Kevin De Bruyne est un génie."