Le Real Madrid affrontera Manchester United en 8e de finale de la Ligue des champions, principale affiche du tirage au sort effectué jeudi à Nyon (Suisse) au siège de l'UEFA.

Le Real de Jose Mourinho, distancé dans le championnat d'Espagne avec 13 points de retard sur le leader après 16 journées, a fait de la "Decima" (dixième) C1 son objectif prioritaire. Il faudra se frotter au MU d'Alex Ferguson, finaliste malheureux des éditions 2009 et 2011 et qui a trouvé en Van Persie un buteur régulier et complémentaire à Rooney.

L'autre grande confrontation des 8e de finale opposera l'AC Milan au FC Barcelone. Le club italien, s'il n'est plus aussi compétitif qu'il y a quelques années, demeure une valeur sûre européenne, avec par exemple son jeune attaquant El Shaarawy, meilleur buteur de Serie A (14 buts).

Le Barça, titré en 2009 et 2011 et porté par Messi dans le Championnat d'Espagne qu'il domine largement, reste le grand favori de l'épreuve. Le club catalan a connu un coup dur mercredi avec l'annonce de la rechute de cancer de son entraîneur Tito Vilanova, qui devait être opéré jeudi.

Le Paris SG, qui nourrit de grandes ambitions européennes depuis son rachat en 2011 par un fonds d'investissement qatari, affrontera Valence. A noter aussi l'opposition relevée entre Arsenal et le Bayern Munich, finaliste malheureux de l'édition 2012.

Les autres matches sont Galatasaray-Schalke 04, Celtic Glasgow-Juventus et Shakhtar Donetsk-Dortmund et FC Porto-Malaga.

Les dates des rencontres sont encore à fixer (aller entre les 12/13 et 19/20 février chez le premier club cité; retour entre les 5/6 et 12/13 mars).

Un tirage au sort truqué ?

À peine le tirage au sort terminé, les soupçons de trucage pèsent déjà sur l'UEFA. À l'origine de ces suspicions, le résultat du tirage au sort "bidon", traditionnellement effectué la veille pour vérifier que tout se déroule sans accroc.

Un résultat diffusé par Sky hier soir, et qui est parfaitement identique au tirage au sort effectué aujourd'hui ! Des voix commencent à s'élever sur la toile pour évoquer un trucage. L'UEFA, sans doute en train de s'affairer pour préparer le tirage au sort de l'Europa League, n'a pas encore réagi.

Europa League - Genk hérite de Stuttgart en seizièmes de finale

Genk affrontera le club allemand de Stuttgart en seizièmes de finale de l'Europa League, dont le tirage au sort a eu lieu jeudi au siège de l'UEFA à Nyon.

Stuttgart, finaliste de la la Coupe de l'UEFA en 1989 et de la Coupe des Coupes en 1998, a été champion d'Allemagne à cinq reprises. Les troupes de l'entraîneur Bruno Labbadia pointent actuellement au 9e rang du championnat d'Allemagne, avec 25 points en 17 matches.

Stuttgart s'est hissé en seizième de finale de l'Europa League après avoir terminé à la 2e place du groupe E de la phase de poules, derrière les Roumains du Steaua Bucarest.

Genk, seul club belge à passer l'hiver européen, avait de son côté bouclé la phase de poules à la 1e place du groupe G, devant le FC Bâle. S'ils éliminent les Allemands, les Limbourgeois affronteront en huitièmes de finale soit le Borussia Mönchengladbach, le club allemand de Filip Daems et Igor De Camargo, soit les Italiens de la Lazio Rome.

Parmi les affiches des seizièmes, on note le duel entre l'Atletico Madrid de Thibaut Courtois, tenant du titre, et les Russes du Rubin Kazan.

Eden Hazard et Chelsea affronteront les Tchèques du Sparta Prague. Le Zenit d'Axel Witsel et Nicolas Lombaerts sera opposé à Liverpool. Tottenham, avec Jan Vertonghen et Moussa Dembele, croisera la route de Lyon, tandis que l'Ajax Amsterdam de Toby Alderweireld défiera le Steaua Bucarest.

Les matches aller des seizièmes auront lieu le 14 février, les matches retour une semaine plus tard.