Genk espérait se relancer à domicile face à des Gantois pas toujours au point. C'est raté. Après l'ouverture du score de Hervé Kagé dès la 8e minute, l'inévitable Jelle Vossen, le seul Genkois à évoluer à son niveau, égalisait à la 26e minute. Mais juste avant la mi-temps, Yaya Soumahoro faisait le break juste avant la mi-temps. Le score ne bougeait plus jusqu'à la fin d'un match palpitant.

Cette sixième défaite de rang pourrait coûter sa place à Mario Been, considéré comme le meilleur entraîneur de la Pro League il y a quelques semaines encore.