WOLFSBURG Pendant le premier tour, Wolfsburg a surpris tout le monde en trônant en tête de la Bundesliga pendant huit semaines. Depuis, les choses ont bien changé et les Loups d'Eric Gerets restent aujourd'hui sur un très maigre 1 sur 24! Samedi, le VFL a été battu sèchement par Schalke (3-0), où Sven Vermant a disputé toute la rencontre. «Avec nos qualités, nous espérions beaucoup de ce match, même si Schalke est actuellement dans une très bonne forme, confiait le Lion de Rekem. Mais dès le début de la rencontre, nous avons eu trop de respect pour l'adversaire. C'est comme si nous avions peur de faire circuler le ballon dans nos rangs. L'équipe a été mise sous pression d'entrée. Nous avons bien tenté l'une ou l'autre chose, mais les Konigsblauen ont très bien joué le coup. Et Lincoln, leur médian brésilien, a vraiment livré une partie grandiose.»

Cette nouvelle défaite a suffi pour faire naître les premières rumeurs de licenciement. Ces bruits laissent également entendre qu'une partie des joueurs n'approuverait plus la manière de travailler du technicien belge... «Laissez-moi faire mon travail. Je ne disserterai pas des heures sur un éventuel départ. C'est simple: je continuerai tant que le club me le permet. Mais si on ne veut plus de moi, je ne m'accrocherai pas.»

Le manager du club, Thomas Strunz, lui a pourtant réitéré sa pleine confiance: «Un changement d'entraîneur n'est certainement pas à l'ordre du jour...» Samedi prochain, les Loups défient Rostock, la lanterne rouge. Inutile de dire que la victoire sera impérative...

© Les Sports 2005