BERLIN Outre les retrouvailles de Nico Van Kerckhoven et de Sven Vermant avec Eric Gerets, un entraîneur qu'ils ont côtoyé au Lierse pour le premier, à Bruges pour le second, le match entre Schalke 04 et Kaiserslautern ne manquait pas d'intérêt pour les deux clubs, compte tenu de leur situation au classement.

Engagé dans la course aux places européennes, Schalke 04 semble bien loin des ennuis de Kaiserslautern, qui lutte depuis le début de la saison pour sa survie tant financière que sportive au sein de l'élite. Pourtant, l'équipe de la Ruhr n'a pas été capable de prendre le meilleur sur les troupes du Lion de Rekem qui s'en sortent avec un match nul (2-2).

` Nous avons tout de même eu de la chance d'égaliser à la toute dernière minute de jeu ´, reconnaît néanmoins sportivement l'ancien entraîneur du PSV Eindhoven. `Finalement, nous réalisons un bon résultat face à un candidat européen et j'espère que cela va donner plus d'enthousiasme et de motivation aux joueurs pour les prochains matches, qui seront décisifs pour le maintien.´

Fort préoccupé par la situation de son équipe, notre compatriote a haussé le ton en semaine, afin de placer l'ensemble des joueurs devant leurs responsabilités. À voir leurs prestations, le message semble avoir été bien perçu.

`Les joueurs ont joué avec leur coeur. Ils n'ont pas livré une prestation fantastique mais l'engagement était présent. Il est heureux que la récompense soit tombée en fin de match sous la forme de ce but égalisateur. Nous avons pris beaucoup de risques en fin de rencontre. Nous étions à la merci d'un troisième but mais Schalke a été obligé de reculer devant notre pression et nous avons fini par concrétiser l'une de nos deux dernières opportunités.´

Malgré ce bon résultat ramené de Gelsenkirchen, Kaiserslautern a rapidement perdu le sourire en apprenant les victoires de Cottbus et de Hanovre 96, deux concurrents directs. Pire, Kaiserslautern porte à nouveau le masque, celui de la lanterne rouge...

`Il faudra absolument gagner samedi prochain contre le Borussia Mönchengladbach (NdlR: l'équipe de Stéphane Stassin n'a pas joué ce week-end à cause des intempéries) et prendre quelque chose à l'extérieur lors du match suivant. Nous n'avons plus le choix, nous devons gagner tous nos matches à domicile si nous voulons éviter la culbute...´

C'est certain, Eric Gerets envie la sérénité actuelle de nos compatriotes à Schalke 04 même si tous n'ont pas joué samedi. ` Je ne peux pas juger Vermant et Mpenza, qui sont entrés en fin de rencontre, mais Nico a, lui, joué un bon match sur le flanc gauche, certainement le plus difficile à contrer.´

© Les Sports 2003