MICHAËL GOOSSENS A APPRIS qu'il retrouverait Robert Waseige au Standard dans un bon mois. `Je m'y attendais, avoue l'attaquant liégeois. Plus les tractations menées avec l'Union belge traînaient, plus je le sentais proche du Standard. Je suis étonné du moment choisi par l'entraîneur et le club pour annoncer cette nouvelle. Je suis persuadé qu'en cas de mauvais résultats avec l'équipe nationale, les critiques risquent de fuser. Mais je suis convaincu que cette information ne remettra rien en cause en équipe nationale. Robert Waseige est très professionnel et l'ambiance sera identique à celle que j'ai connue il y a peu. J'ai déjà milité sous ses ordres durant deux saisons à Sclessin (NdlR: 1994-95 et 1995-96). Il s'agit d'un entraîneur très autoritaire qui parvient à remettre tout le monde en question tous les jours.´

© Les Sports 2002