Grâce à un triplé de Tchité

Football

Publié le

Grâce à un triplé de Tchité
© BELGA

Coupe de Belgique. Standard 4 La Gantoise 2(match aller: 1-2). Demi-finales: Standard - Zulte-Waregem et Charleroi - Mouscron

SCLESSIN Hier soir, à Sclessin, sur un terrain en piteux état, le Standard s'est qualifié pour les demi-finales (contrre Zulte-Waregem) de la Coupe au terme d'un match fou contre La Gantoise. Menés au score à deux reprises, ils ont finalement gagné le quart de finale retour 4-2 grâce à un triplé de Tchite et un dernier but de Rapaic.

Pas de surprise au coup d'envoi: D'Onofrio remplaçait Deflandre, blessé au tendon d'Achille, par Sarr au back droit et récupérait Onyewu et Léonard, suspendus en championnat. Leekens était, lui, privé de son maître à jouer, Boussoufa.

Dès la 9e minute de jeu, Vrancken inquiétait le camp liégeois. Il débordait sur le flanc droit et dépassait... Runje, venu étrangement à sa rencontre, mais ne redressait pas suffisamment son envoi pour ouvrir le score. Dans la minute suivante, Dominique D'Onofrio devait déjà remanier sa défense: Costa, blessé, cédait sa place à Vulin. Le Croate prenait place au back gauche et Léonard glissait dans l'axe. Conceição amorçait la réplique avec une belle frappe et un centre pour De Camargo, sans succès. Le capitaine devait, lui aussi, sortir quelques instants pour se faire soigner. La Gantoise en profitait pour déflorer la marque: Sarr laissait tirer Foley et déviait légèrement l'envoi qui trompait Runje (0-1, 21e). Les Rouches réagissaient bien à ces deux coups durs: à la 34e, Onyewu adressait un long ballon à Tchite qui crochetait dans le rectangle pour éviter Smoje et ajuster Herpoel du pied droit (1-1). Les Liégeois accentuaient alors la pression mais perdaient un deuxième joueur sur blessure: De Camargo, mal retombé après un duel avec Smoje, cédait sa place à Niculae à la 38e... La frappe enroulée de Conceição incitait ses coéquipiers à réagir: Niculae manquait une tête difficile, Rapaic frôlait le poteau sur coup franc.

Deux fois 4-2 pour se qualifier!

Les Liégeois poursuivaient sur leur lancée dès le début de la deuxième mi-temps mais les Gantois reprenaient l'avance: sur un centre dévié, Runje était gêné dans sa sortie et Léonard, surpris, déviait dans son propre but (1-2). Le Standard devait alors inscrire trois buts pour se qualifier. À la 56e, Tchite profitait d'un dégagement contré de Smoje pour égaliser (2-2) et, à l'heure de jeu, il mettait à profit un centre de Rapaic pour faire 3-2, du gauche! Onyewu faisait même 4-2 de la poitrine, à la 62e mais l'arbitre n'accordait pas le but alors que Maertens avait sauvé derrière la ligne... Ce n'était que partie remise: Conceição obtenait un penalty pour une faute légère, converti en deux temps par Rapaic (4-2). Negouai sauvait encore la balle de 4-3 à la 92e!

Les cotes des joueurs

Runje 5: une sortie tardive et manquée a failli profiter à Vrancken avant le but dévié. Bousculé sur le second.

Sarr 6: quelques incursions justifiées et avec à-propos pour amener le danger, malheureux sur le but de Foley.

Onyewu 7: impérial dans les airs, dans son positionnement et dans sa relance sur le but égalisateur de Tchité. Puis ce but valable qui lui est refusé à 3-2...

Léonard 5: déplacé en cours de match, il a été pris dans le dos et à froid par De Beule sur le 1er but.

Vulin 5: dès son entrée, il voulait se placer dans l'axe; le banc a vite réagi avant de le guider plus que régulièrement de la voix.

Dembéle 6: malheureux sur le second goal gantois, il a colmaté, comme à son habitude, les brèches.

Geraerts 5: avec un dispositif très offensif, il a fait preuve de son engagement habituel.

Rapaic 6: disponible, il s'est principalement illustré sur un coup franc axial brillamment repoussé par Herpoel. Avant son penalty libérateur!

Conceiçao 7: on est en train de retrouver le Portugais de janvier. Un seul mot à l'attention de l'arbitre et la jaune à la clé! S'est vengé en obtenant le penalty!

De Camargo 5: jamais vraiment entré dans le match, il a dû quitter le terrain sur blessure.

Niculae 5: volontaire, il a éprouvé des difficultés à aider le milieu à amener le danger devant.

Tchite 7: souvent livré à lui-même sur de longs ballons, il a su en négocier au mieux. Avant d'afficher un bel opportunisme.

© Les Sports 2006

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous