ENTRETIEN

Grégory Dufer, vous pourriez entamer le match le plus important de la saison de votre nouveau club: dans quel état d'esprit?

Je me sens très bien. Prêt à saisir ma chance. Je suis concentré mais pas stressé. Déterminé à aider l'équipe à... me faire découvrir la Ligue des Champions. L'importance de l'événement ne m'écrase pas. Quel que soit mon statut, j'aurai bien dormi la nuit précédente...

Si vous débutez, vous serez en avance sur vos prévisions?

Oui. Je n'aurais jamais imaginé que je pourrais être lancé si tôt dans le grand bain. J'ai intégré ce grand club belge sans impatience, mais pas sans ambition. Si le coach me sélectionne, je veux qu'il n'ait pas obligé un ingrat. J'entends lui prouver qu'il peut me faire confiance... pour plus longtemps que pour un dépannage. Si l'équipe joue bien, si elle accède à la Ligue des Champions et si j'ai plu, je ne vois pas pourquoi... je devrais ensuite retourner sur le banc.

Que pensez-vous pouvoir apporter à ce Bruges-ci?

Les qualités que j'ai laissé entrevoir samedi contre Roulers. Quand il m'a invité à relayer Ishiaku, l'entraîneur m'a exhorté à jouer mon jeu. Les dix premières minutes ont été difficiles. Je n'avais pas pu m'échauffer: j'ai donc peiné à trouver mon second souffle. Je me suis ensuite libéré. J'ai pioché dans mon registre. Ma force, c'est le dribble, les passes décisives, la frappe au but. J'ai distillé quelques bons services. Les buts viendront, quand les occasions de marquer me seront ménagées.

Comment s'est passée votre intégration?

Le mieux du monde. J'ai été super bien accueilli. Par la direction, le staff, le groupe. J'ai senti que je n'étais pas qu'un joueur de plus dans l'effectif mais une personne qui comptait.

Comment sentez-vous le groupe?

Ce but stupide encaissé à Oslo pèse un peu. Mais il aiguise aussi notre détermination à en dissiper les séquelles. Nous sommes convaincus que nous sommes supérieurs à Valerengen... dont nous n'ignorons plus rien de sa terrible force de frappe sur les ballons hauts en profondeur. Notre première mission consistera donc à rester bien concentrés derrière. La deuxième à nous créer des occasions. La troisième à les concrétiser. Nos attaquants ne sont pas les premiers venus: il suffirait d'un déclic pour qu'ils retrouvent leur efficacité. Ce soir, par exemple...

Club Bruges: Butina, Klukowski, Clement ou Valgaeren, Maertens, Vanaudenaerde, Englebert, Leko, Vermant, Dufer, Verheyen, Balaban.

Jan Ceulemans a complété son effectif en y incluant Blondel et Yulu-Matondo. Spilar devrait reprendre en fin de semaine. De Cock sera encore absent au Lierse, samedi.

Valerengen (Nor) : Arason, Johnsen, Brocken, Dos Santos, Waehler, Gashi, Grindheim, Berre, Hoseth, Hulsker, Iversen.

Arbitre: M. Konrad Plautz (Aut).

Match: Me. 20h30.

© Les Sports 2005