Deux jours après sa courte victoire 2-1 en match amical face à la Roumanie, l'équipe nationale belge de football a repris dimanche matin le chemin de l'entraînement en vue de sa deuxième joute amicale contre la France, mardi, au stade de France (21h00).

La séance de décrassage dirigée par Georges Leekens et Marc Wilmots a réuni 21 Diables Rouges -les mêmes que contre la Roumanie- durant une bonne heure.

L'entraînement s'est résumé à un bon échauffement pour les acteurs du match de vendredi soir à Sclessin, tandis que les réservistes ont prolongé la séance avec un petit match à cinq contre cinq avec Steven Defour en joker libre.

"J'ai légèrement modifié le programme (ndlr: la séance d'entraînement de samedi a été annulée) pour permettre un peu plus de récupération à mes joueurs", a expliqué le sélectionneur national, qui a aussi confirmé la titularisation d'Eden Hazard et du gardien Thibaut Courtois dans le onze de départ de la Belgique contre la France.

Kevin De Bruyne, déjà absent pour la préparation contre la Roumanie, est quant à lui resté alité à la maison avec de la fièvre.

Eden Hazard: "Contre la France? Un match comme les autres" Un match quelque peu particulier pour le Lillois Eden Hazard, absent avec les Diables contre la Roumanie, mais qui a été confirmé dimanche par Georges Leekens dans le onze de base contre la France. "C'est particulier parce que cela fait maintenant sept ans que je joue en France", a commenté le milieu de terrain belge, arrivé dans l'Hexagone à l'âge de 14 ans en centre de formation du Losc.

"C'est aussi un peu spécial parce que je retrouverai sur le terrain des adversaires comme Adil Rami avec qui j'ai joué en club. Pour le reste, c'est un match comme les autres. J'espère faire un bon match, et surtout y trouver beaucoup de plaisir. Dans ma carrière j'ai déjà jouer à deux reprise au Stade de France (ndlr: en matchs de Coupe et de Ligue française) et j'ai gagné deux fois. Je ne me prends pas la tête quant au fait de marquer contre la France.

Ce qu'on me demande c'est de faire la bonne passe. Ce qui fait un grand joueur: c'est d'être décisif." Son statut de réserviste vendredi contre la Roumanie n'a nullement gêné le Brainois, qui a enterré définitivement tout différend avec Georges Leekens. "Le coach veut intensifier la concurrence en équipe nationale. C'est lui qui fait les choix. Cela m'a permis de me reposer un peu plus. Le calendrier avec Lille avait été assez intense", a-t-il conclu.

Georges Leekens: "Un match de gala contre la France"

Georges Leekens ne s'est pas encore entretenu avec ses joueurs quant au prochain match amical face à la France que disputeront les Diables Rouges, mardi au Stade de France (21h00). "Notre premier briefing de théorie concernant la rencontre aura lieu ce dimanche soir, à 18h00", a confié le sélectionneur fédéral dimanche à la fin d'une séance de décrassage de l'équipe, victorieuse vendredi 2-1 de la Roumanie.

"Pour la composition de l'équipe, c'est simple. Thibaut Courtois commencera, et finira je l'espère, entre les perches. Eden Hazard débutera la rencontre et Timmy Simons devrait aussi être titularisé. Pour ce dernier, il y a quelques réserves parce qu'il est encore un peu blessé aux côtes, mais il devrait être prêt pour jouer," a révélé Leekens, qui juge également Moussa Dembélé comme très en forme.

Contre la France, qui contrairement à la Belgique et à la Roumanie est qualifiée pour l'Euro 2012 et vient de s'imposer 1-0 face aux Etats-Unis en amical vendredi, l'équipe belge gardera un schéma tactique classique en 4-3-3. "Nous ne focaliserons pas sur le jeu de nos adversaires et ne jouerons pas en fonction de la France. On veut jouer du beau football et faire plaisir au public",a ajouté Mac The Knife, qui considère ce déplacement comme un "match de gala".

L'objectif pour la Belgique est de préparer un groupe pour les qualifications de la Coupe du monde 2014 au Brésil. C'est dans cette optique que Leekens veut intensifier la concurrence à chaque position. "J'ai parfois six possibilités de joueurs pour deux positions. Cette concurrence doit intensifier le niveau en vue de chaque match et doit nous permettre de pouvoir aussi faire un choix en fonction de l'adversaire."