En pleine forme, Eden Hazard évoque son retour à la compétition, le mercato, les compliments de Cristiano Ronaldo et même son nouveau rôle d’agent de joueur.

On ne sait pas encore quel niveau Eden Hazard retrouvera sur le terrain ce jeudi à Sclessin après trois mois d’absence mais il est déjà certain qu’il n’a rien perdu de ses qualités devant un parterre de journalistes. Mercredi après-midi à Tubize, le capitaine des Diables a assuré le show, alternant humour pince-sans-rire et vraies confessions.

Eden, comment vous sentez-vous physiquement après votre blessure à la cheville de juin dernier ?

"Je me sens capable de jouer. En tout cas l’envie est très grande. Je suis vraiment heureux de retoucher le ballon. Je ne suis pas encore à 100 % mais j’espère jouer contre Gibraltar. Après, on verra comment je serai pour la Grèce dimanche. Je sais qu’Antonio Conte et Roberto Martinez ont parlé au téléphone pour évoquer mon temps de jeu."

Vous avez hésité à venir en sélection ?

"Oui, car Chelsea offrait quelques jours de congé aux non-internationaux (sourire) . Plus sérieusement, je suis heureux de retrouver le groupe, ça m’avait manqué. Et puis on s’entraîne plus avec le ballon ici qu’à Chelsea où on passe beaucoup de temps à courir."

Vous avez justement dû beaucoup courir pendant votre rééducation.

"Oui, clairement. Courir, gym, courir, gym… Au moins, j’ai pu travailler cet aspect physique que je bosse moins en temps normal. Le plus ennuyant, c’était de voir mes vacances tomber à l’eau. Les autres étaient au soleil pendant que j’étais à la gym. Peut-être que ma mentalité va devenir meilleure à l’entraînement et que je vais me mettre à courir tout le temps grâce à cela (sourire) . J’ai quand même bien pu me reposer quand j’avais mon plâtre."

Vous avez eu le temps de suivre un mercato estival assez fou.

"Oui, j’ai vu avec Neymar au PSG surtout."

Peut-être auriez-vous été dans le manège sans votre blessure.

"Oui, peut-être que Barcelone m’aurait pris pour remplacer Neymar. On ne saura jamais. De toute manière, je suis bien à Chelsea. Je n’ai aucun regret."

Si Neymar vaut 222 millions, combien valez-vous ?

"Peut-être 300 millions (sourire) . Le montant d’un transfert dépend de beaucoup de paramètres. On connaîtra mon prix quand je partirai de Chelsea. Si je pars un jour, bien entendu."

Cristiano Ronaldo a déclaré que vous faisiez partie d’une liste de joueurs capables de lui succéder au palmarès du Ballon d’Or .

"Cela prouve qu’il connaît le football (rires) . C’est agréable de recevoir des compliments d’un si grand joueur, l’un des meilleurs de tous les temps."

Avez-vous déjà discuté avec la direction de Chelsea pour une prolongation de votre contrat (qui prend fin en 2020) ?

"Non, j’attends (sourire). "


Êtes-vous satisfait du mercato de Chelsea ?

"On a perdu des joueurs de qualité mais on a aussi fait venir des joueurs de qualité. On verra maintenant si l’alchimie se fait sur le terrain. Les autres équipes du top ont bien été renforcées en tout cas."

Un nouveau joueur offensif est arrivé pour vous concurrencer en tout cas.

"Ah oui ? Qui ?

Kylian Hazard.

"Oui mais ça va, il n’est pas assez fort (rires) . Je suis content qu’il soit venu. Il était dans une situation compliquée à Ujpest en Hongrie et j’ai demandé si Chelsea pouvait l’aider. Il va pouvoir se refaire une santé chez les U23 et espérer un bon prêt en janvier. La dernière fois que j’avais joué à l’agent, c’était avec Thorgan en demandant le même service à Chelsea. Ça a plutôt bien marché, non ?"

Ça marche par contre moins bien pour Michy Batshuayi, qui se trouve actuellement à Chelsea. Que conseillez-vous à l’ancien Marseillais ?

"Il a 23 ans et il doit absolument jouer. Il ne peut pas refaire une saison comme l’an dernier. On parle de Llorente comme attaquant supplémentaire. Il a déjà signé ?"

Pas aux dernières nouvelles.

"Mais bon, il vaut mieux qu’il trouve du temps de jeu. Dans un tout grand club comme Chelsea, tu es vite mis de côté si tu ne marques pas pendant deux matchs. Il est déçu car il sortait d’une très bonne préparation."