" On se voit tout à l’heure. Enfin, si je veux toujours" , nous lâche-t-il avec son sourire en coin avant de monter sur la pelouse du Heysel. Deux petites heures plus tard, Eden Hazard est bien là au rendez-vous. Toujours d’aussi bonne humeur. Le joueur de Chelsea apparaît en grande forme après une préparation réussie entre l’Asie et l’Amérique.

Vous avez beaucoup voyagé. N’êtes-vous pas trop fatigué ?  
Un peu car ce fut intense, mais ça va. J’ai pris pas mal de décalage horaire dans la vue. Six heures en moins quand on est allé en Asie, puis six heures en plus aux Etats-Unis. Il faut composer avec ces données. Quand on voit l’enthousiasme des fans partout dans le monde, cela donne aussi de l’énergie supplémentaire.  
On vous a d’ailleurs vu remporter un trophée en Thaïlande. C’était quoi ?  
Les supporters thaïlandais de Chelsea m’ont élu meilleur joueur de la saison dernière. C’est sûr, c’est un grand trophée qui fait plaisir (rires) .  
Êtes-vous aussi le chouchou de José Mourinho ?  
Je ne sais pas, mais je n’ai pas besoin de compliment. Je sais que si je bosse, tout se passera bien avec lui.  
Mérite-t-il son surnom de Special One ?  
Je le côtoie depuis un mois et je peux vous répondre : oui, il le mérite ! C’est quelqu’un qui parle beaucoup. Il adore chambrer et rigoler, mais c’est avant tout un mec bien.  
Va-t-il changer votre manière de jouer ?  
Je ne sais pas. Il veut faire de moi un joueur plus efficace et c’est mon but aussi. Je ne me fixe pas d’objectif mais je veux faire mieux que l’an dernier.  
Mourinho fera-t-il aussi jouer De Bruyne et Lukaku ?  
J’espère et je pense bien. Avec leurs énormes qualités, faut vraiment pas se tracasser. Y a beaucoup de concurrence à chaque poste mais ils ont montré de superbes choses en préparation. Cela a d’ailleurs bien fonctionné entre les trois Belges. On s’entend super bien et ça se voit sur le terrain.  
Lukaku pourrait avoir un concurrent de plus devant puisque Chelsea courtise Rooney.  
Rooney, c’est un très grand joueur. C’est mieux de l’avoir avec soi que contre soi. Mais Romelu a aussi beaucoup de qualités et saura faire face à la concurrence.  
De Bruyne est-il fait pour la Premier League ?  
Il n’a pas les qualités athlétiques de certains mais il pourrait jouer dans n’importe quelle compétition du monde avec sa qualité de passe et son intelligence de jeu.
Quels sont les objectifs de Chelsea cette saison ?  
Faire mieux que l’an dernier. J’aimerais déjà gagner la Supercoupe d’Europe à la fin du mois contre Daniel (Van Buyten) . Manchester United est toujours le favori mais on a quelque chose de bien à faire car notre groupe est plus large à présent.