La fin de match de vendredi soir contre la Roumanie (2-1) est à oublier au plus vite. Rien de tel qu’un adversaire de classe mondiale comme la France pour mettre les points sur les i.

Le personnage central de ce France – Belgique de mardi sera sans aucun doute Eden Hazard, laissé au repos contre la Roumanie.

Des journalistes français ne s’étaient déplacés à Liège, dans le stade de Sclessin, que pour lui. “C’est vrai que c’est un gros match , dit Hazard. Voilà six ans que je joue à Lille. C’est un peu un derby pour moi. Cela fera plaisir à beaucoup de monde, et surtout à ma famille, de me voir évoluer au Stade de France. J’avais une fois affronté la France en U19, je crois. Mais jamais en pro.”

Hazard connaît presque tous les Français comme sa poche, et surtout Debuchy et Cabaye (Newcastle).

Cabaye a quitté Lille cette saison, Debuchy est encore coéquipier d’Eden au LOSC.

“On s’est un peu chambré, ces dernières semaines, mais on a fait cela gentiment. Si je les croise, ce sera en tant qu’ami. Mais sur le terrain, on ne se fera pas de cadeaux. J’espère qu’ils vont aller doucement avec moi. (Rires)

Le match n’est pas un simple match amical pour Hazard. “C’est un défi pour moi de jouer contre les meilleurs joueurs du championnat de France et de l’étranger. Cela va être un grand match. Beaucoup de gens vont attendre que je fasse une grosse prestation, mais je ne vais pas me mettre la pression. Je vais jouer comme d’habitude, en essayant de me faire plaisir.”

La presse française s’étonne de l’unité dans l’équipe nationale belge, alors que le pays est divisé au niveau politique. Hazard explique : “Il y a eu une période, il y a deux ou trois ans, où cela a été un peu difficile en sélection. Mais tout est rentré dans l’ordre et l’enthousiasme du public en est le meilleur exemple. C’est ce qui nous faut pour nous qualifier pour le Mondial 2014. On a rendu le plaisir à nos supporters.”