© EPA

Football

Huit, cela va-t-il suffire?

M. D.

Publié le - Mis à jour le

Les quelques milliers d'inconditionnels s'étaient déplacés au Kiel pour voir des goals à défaut de (re) vivre d'espoirs: ils n'ont finalement pas été déçus au terme d'une rencontre conforme aux prévisions. Vandenbergh, dans son style de voleur de buts, perça le premier le camp retranché saint-marinais dès la 7e mais l'arbitre invalida son action. A la 16e, sur un des nombreux coups de coin de Goor, Van Buyten catapulta de la tête, sur la transversale, un ballon qui rebondit sur la ligne.

Daerden relaya Kompany à la 11e, blessé, alors que Simons prit la place de l'Anderlechtois en défense. Le Genkois déclencha peu après la première charge vigoureuse des Diables à la 28e : sur coup franc de Goor, son coup de tête força à la parade le gardien Ceccoli. Le but d'ouverture tomba peu après: à l'instant de ponctuer un bon centre de Buffel, Mpenza se fit accrocher par Valentini. Le Saint-Marinais se fit expulser et Simons convertit le coup de réparation (1-0).

La voie était défrichée. Sur un nouveau coup de coin de Goor, obtenu au terme d'un effort personnel de Buffel, Daerden réussit son coup de tête décroisé (2-0). Puis Vandenbergh, un peu timoré et trop collectif, gaspilla une occasion personnelle avant que Buffel ne ponctue un passage en force à une grosse poignée de secondes du repos (3-0).

D'un tir croisé placé, Mpenza... doubla son total de buts avec les Diables à la 52e (4-0). Vandenbergh ne fut pas en reste: quelques secondes plus tard, il agrémenta un bon centre de Buffel d'une subtile talonnade (5-0). Puis Daerden envoya une semi-volée dans les filets visiteurs (6-0). Mpenza convertit ensuite de la tête un centre de Goor (7-0). Puis Van Buyten, d'un bel envoi placé, scella le score (8-0). «J'aurais tellement préféré gagner 1-0 contre Saint-Marin et 0-1 en Bosnie, disait Bart Goor, le capitaine, de retour chez les Diables, qui avait remis l'équipe nationale sur la bonne voie. Non, ce résultat n'a rien à voir avec mon retour. C'est l'adversaire qui - dès qu'il est tombé à dix - nous a rendu la tâche facile. Mais bon, on a bien joué, et on a marqué des superbes buts. Ces goals auront donné confiance aux buteurs et à leurs entraîneurs de club.»

Belgique: Proto; Vanden Borre (68 e Hoefkens), Kompany (11e Daerden), Van Buyten, Deschacht, Buffel, Vanderhaeghe (68e Bisconti), Simons, Goor, M. Mpenza, Vandenbergh.

SAINT-MARIN: Ceccioli; Valentini, Crescentini (77e Nanni), Della Valle, Andreini, Bacciochi, Maiani (61e R. Selva), Domeniconi, A. Gasperoni, Moretti (70e Ciacci), Selsa.

ARBITRE: M. Stockes (Irl)

AVERTISSEMENTS: Bacciochi, Vanderhaeghe, Goor, Selva

EXCLUSION: 32e Valentini

LES BUTS: 32e Simons sur pen (1-0); 39e Daerden (2-0); 44e Buffel (3-0); 52e Mpenza (4-0); 53e Vandenbergh (5-0); 67e Daerden (6-0); 71e Mpenza (7-0); 83e Van Buyten (8-0).

© Les Sports 2005

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous