Petit tour d'horizon des sites d'information espagnols, quelques minutes après la défaite retentissante de la Roja face aux Pays-Bas.

"Humiliación mundial". Le titre du quotidien sportif madrilène Marca est sans équivoque. L'Espagne est K.O. debout, giflée par les Pays-Bas qui avaient servi de dernier échelon sur la route du toit du monde voici quatre ans. "Un désastre pour commencer", poursuit le site internet du journal, qui évoque "les cadeaux de Casillas et de la défense, en plus du chaos tactique des changements", initiateurs d'une "goleada scandaleuse, un 1-5 à oublier."

"Ridicules pour commencer" titre plutôt El Mundo, épinglant le fait que "la sélection s'est effondrée suite au but de van Persie avant la pause" et "une Espagne coupable de nombreuses erreurs défensives." Même constat pour El País, qui souligne que "la défense de la Roja et de Casillas a pris l'eau" sous le titre "La Hollande humilie la championne".

"Le pire cauchemar du champion", choisit AS, l'autre quotidien sportif madrilène, insistant sur le rôle de Robben et van Persie qui ont "détruit la Selección à coups de contres" pour remonter "le penalty douteux accordé à Diego Costa." Avec un petit rappel historique pour terminer: "L'Espagne n'avait pas encaissé cinq buts depuis 1963, et une défaite 2-6 contre l'Écosse."

Du côté de la presse sportive catalane, Mundo Deportivo titre sur la "claque de la Hollande à la championne" tandis que Sport se rapproche d' AS en parlant du "pire cauchemar" de l'Espagne: " Pire, c'est impossible. L'Espagne a commencé le Mondial au Brésil en encaissant une goleada sans précédent face à la Hollande, qui se venge cruellement de la finale de 2010."