Le défenseur central Lilian Thuram, qui devait signer au PSG, a annoncé vendredi qu'il souffrait d'une hypertrophie du coeur qui l'empêche pour le moment de rejoindre le club. Cette anomalie a été décelée lors de la visite médicale du joueur âgé de 36 ans, effectuée à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière jeudi. "Vous entrez à l'hôpital comme joueur de football. Quand vous ressortez, vous savez que peut-être vous ne pourrez plus jouer. C'est dur, a déclaré Lilian Thuram. Cela a été une surprise. D'abord je rigolais. Quand j'ai parlé de la mort de mon frère, l'échographie a été vérifiée. Au lieu de durer 30 minutes, ça a duré deux heures. J'ai compris qu'il y avait un problème."

"Il a un gros coeur, comme tous les sportifs de haut niveau, mais les chiffres sont proches de la limite dangereuse", a déclaré Eric Rolland, le directeur médical du PSG." Il y a toujours un risque pour un sportif de haut niveau de faire un accident cardiaque. Lorsqu'il n'y a pas de problème familial, le risque est estimé à un cas sur 200 000 par an, dans le cas de Lilian, en raison du contexte, on peut l'estimer à un risque sur 100. La différence justifie donc de pousser les investigations."

En raison d'antécédents - Thuram a perdu ce frère à cause d'un problème cardiaque - une enquête familiale sera effectuée. Son aptitude ou non à jouer au football sera déterminée d'ici le 30 juillet. "On a prescrit une enquête médicale familiale pour voir s'il a le même morphotype que certains membres de sa famille", a poursuivi Rolland.

"J'espère avoir la chance de ne pas avoir ce que mon frère et ma mère ont", a déclaré Thuram, détenteur du record de sélections en équipe de France (142) et qui évoluait la saison dernière à Barcelone. Si à l'issue de l'enquête médicale un risque subsistait, Thuram pourrait être contraint de mettre un terme à sa carrière. Le président du PSG, Charles Villeneuve, a déclaré que son club allait accompagner le joueur pendant cette période. "Le 30 juillet, à l'issue de la décision médicale, nous prendrons la décision de le recruter ou non", a déclaré Villeneuve.

"Le PSG doit faire son recrutement sans attendre de savoir si je vais partager son destin", a ajouté Thuram.

Pour bénéficier de l'analyse la plus fine possible, Rolland a précisé que les résultats des examens cardiaques effectués jeudi avaient été transmis à une autre équipe médicale basée à Rennes pour contre-expertise. "Le PSG attire. On veut le ramener en haut du tableau" , a indiqué Thuram. "Mais pour l'heure, j'espère juste pouvoir rejouer au football."