© BELGA

Football

Il faudra désormais un petit miracle...

Y. T.

Publié le - Mis à jour le

ENVOYÉ SPÉCIAL EN SERBIE-ET-MONTÉNÉGRO YVES TAILDEMAN

BELGRADE Ils auront tout donné à Belgrade, les Diables Rouges. Et ils sont revenus avec un petit point, qui ne devrait pas suffire dans le décompte final: c'est une victoire qui était nécessaire, mais les Belges ne l'ont jamais frôlée. Ils n'ont eu qu'une réelle occasion, à l'heure de jeu, quand Mbo Mpenza n'a pu concrétiser la seule bonne action de Koen Daerden. Pour le reste, Emile Mpenza fut injoignable. Chaque ballon en profondeur fut intercepté par les grands Serbes. Est-ce que les Diables n'auraient pas dû prendre plus de risques? Est-ce que le remplacement d'un médian (Daerden) par un arrière (Léonard) fut une bonne idée? Est-ce que les entrées au jeu des tueurs Vandenbergh (à la 83e) et Pieroni (à la 88e) ne furent pas effectuées trop tardivement? Les Belges auraient peut-être perdu en osant plus. Mais dans l'état actuel des choses, il faut un petit miracle pour se qualifier.

Les Diables auront surtout couru après le ballon au Maracana, qui ne fut pas l'enfer que Jestrovic avait décrit. Et ils auront eu de la chance, comme quand l'arbitre russe oublia de siffler une faute de Vanden Borre dans le rectangle. «Mais la chance, il faut aller la chercher», disait Silvio Proto avec raison, lui qui avait joué un match fantastique. C'est dangereux de tirer des conclusions après cinq matches, mais l'équipe nationale semble avoir retrouvé un gardien de l'ordre des Pfaff, Preud' homme et De Wilde. Son arrêt nez à nez avec Jestrovic à la 3e a sauvé les Diables d'une casquette serbe, sa parade sur la tête de Vukic dans la lucarne fut d'une beauté extraordinaire, son audace devant Vucinic en fin de match doit avoir convaincu ses derniers détracteurs. Van Buyten, Bisconti et Vanderhaeghe furent aussi omniprésents, mais trop peu de joueurs - mis à part Vanden Borre en première mi-temps - ont su faire reculer les Serbes dans leur propre camp.

Les Diables se seront battus com- me des lions, mais la classe leur manquait pour faire la différence.

SERBIE-ET-MONTÉNÉGRO: Jevric, Gavrandic, Kristanjic, Vidic, Dragutinovic, Koroman (82e Vukcevic), Duljaj, Vukic, Stankovic (83e Mladenovic), Ljuboja, Jestrovic (53e Vucinic).

BELGIQUE: Proto, Vanden Borre, Clement, Van Buyten, Deschacht, Mbo Mpenza (83e Vandenbergh), Bisconti, Vanderhaeghe, Daerden (79e Léonard), Emile Mpenza, Buffel (88e Pieroni).

ARBITRE: M. Ivanov (Rus).

AVERTISSEMENT: Mbo Mpenza.

Les COTES DES JOUEURS

Proto 8: trois arrêts miraculeux! L'homme de la rencontre, assurément.

Vanden Borre 7: Anthony, comme il avait fait marquer sur son maillot, a joué une magnifique 1re mi-temps. Son sang-froid et ses montées doivent avoir fait baver les grands clubs.

Van Buyten 7,5: a fait oublier Kompany en défense. Il était partout et a résolu des situations délicates de manière intelligente. Le roi dans les duels aériens.

Clement 6,5: a réussi à énerver Jestrovic en jouant de manière dure mais sobre.

Deschacht 5,5: bon défensivement mais imprécis à la relance. Une d'elles a failli coûter cher: heureusement, Ljuboja a raté l'immanquable.

Mbo Mpenza 5: a loupé la seule occasion belge. Sur sa position détestée qu'est le flanc droit, il n'a pu créer le danger. Mbo a trop perdu de ballons faciles; meilleur après le repos.

Vanderhaeghe 7,5: omniprésent, il a toujours cherché la solution la plus simple. Irremplaçable à Anderlecht mais aussi en équipe nationale.

Bisconti 7,5: a dû trouver ses marques mais a, ensuite, fourni un sacré boulot. Très dur dans les duels, a récupéré un nombre incalculable de ballons.

Daerden 5,5: remuant mais parfois malheureux dans ses actions. Imprécis dans ses coups de pied arrêtés.

Buffel 6: s'est débrouillé dans les duels, est parvenu a garder le ballon dans l'équipe mais n'a jamais été dangereux en zone de conclusion.

Emile Mpenza 6: bon comme pivot, mais n'a pu se faire valoir, surtout parce que les longs ballons trouvaient les têtes des géants serbes.

© Les Sports 2005

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci